À suivre

Entre Maître et disciples

Puisse le vertueux triompher, partie 5/6

2021-01-06
Langue:English

Épisode

Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

J’ai eu une vision de quelque chose mais je ne peux pas vous la dire. C’est quelque chose de positif. Beaucoup de positif, positif ! Mais c’est comme une prédiction. (Oh. C’est bien.) Ça ne peut pas être révélé maintenant, d’accord ?

( Maître, y a-t-il quelque chose de plus dans Votre Journal Spirituel que le Maître voudrait partager avec nous. )

Je ne sais pas si je devrais toujours lire mon journal. Le journal est censé être secret. Vous fouillez toujours dans ma chambre privée. Ensuite, je dois porter des lunettes. Je dois chercher le journal à présent. (Ok, merci Maître.) Attendez là, s’il y a quelque chose que je peux vous dire, je vous le dirai. (Merci Maître.) Sinon vous direz de moi que je suis radine et... (Oh.) (Non Maître.) Où est mon journal ? Oh mon Dieu. Le voici. Très bien. Mon cher journal est presque déjà fini. Presque un an s’est écoulé et qu’avons-nous fait. L’année est passée si vite, le temps est passé si vite. (Oui.) Et nos cheveux grisonnent si vite. Ces derniers jours, j’ai eu le temps, je vole un peu de temps pour teindre mes cheveux. (Vous êtes magnifique, Maître.) Toute seule. Je suis un Maître qui demande peu d’entretien. Je fais tout moi-même.

Laissez-moi voir. Je vous l’ai lu plusieurs fois avant, (Oui Maître.) donc je ne pense pas, il ne reste plus grand-chose. Oh récemment, je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire beaucoup de choses. Et d’autres choses que je ne peux pas encore vous dire.

Cette personne ira en prison ou au moins, sera inculpée, vous voyez ? Mais je ne peux pas vous le dire à présent. Ok ? (Oui Maître.)

J’ai eu une vision de quelque chose mais je ne peux pas vous la dire. C’est quelque chose de positif. Beaucoup de positif, positif ! Mais c’est comme une prédiction. (Oh. C’est bien.) Ça ne peut pas être révélé maintenant, d’accord ?

Il y a des démons qui apparaissent dans le ciel. Les gens ne voient pas leur forme. Mais il y en a qui ressemblent à une bulle ou quelque chose comme ça. Ce sont les démons qui essaient de détruire les terriens et notre Terre. Alors, « leur ai ordonné d’être tirés vers le bas et que plus de démons cachés soient traînés en enfer aussi s’ils ne se repentent pas. Même s’ils se repentent, il est trop tard maintenant. » Même certains scientifiques peuvent les voir à travers certains instruments. Ils ressemblent à des formes indistinctes ou quelque chose comme ça, (Oh.) de couleur grise presque transparente. Si vous pouvez le voir à l’œil nu, c’est comme ça. Mais alors ils sont très laids et hideux. Ils ne sont pas simplement comme une bulle comme ça. Ils sont très affreux. Vous savez si vous voyez leur vraie… avec vos yeux de sagesse ou quelque chose du genre, vous voyez leur image réelle, vous vous évanouirez. (Ouah !) OK. Oh mon Dieu.

Et ici, je viens d’écrire à propos du démon dont je vous ai parlé avant. (Oui.) Vous savez quand ils s’agenouillent le visage presque au sol car le PUO (Protecteur de l’Univers Originel) ne peut pas les séparer. Alors j’ai dit : « Faites en sorte que je ne les vois plus. J’ai un autre travail à faire. Qu’ils n’obstruent pas ma vue. Je leur pardonne, OK. Qui que ce soit, tous graciés. Mais qu’ils ne s’agenouillent plus devant ma vision. D’accord ? Emmenez-les. Partez, partez, partez. » Et c’était le 7 décembre. Quel jour sommes-nous aujourd’hui ? Le 24 décembre. (Le 24, oui.) OK. Ah, encore 24 ou presque 25 ? 25 ou 24 ? (24. 24 encore.) Ok bien. Je ne veux pas dire beaucoup d’autres types de prédictions. Le 8 décembre, « Le groupe de démons et de fantômes est toujours à genoux à l’extérieur. Pourquoi ? Pourquoi ? » J’ai demandé à Ihôs Kư. « Pourquoi ? Protection du PUO, pourquoi ? » Et Ils m’ont dit : « Parce que Vous les avez tous liés ensemble, nous ne pouvons pas les séparer. » Alors j’ai simplement écrit la conversation avec Eux. « Ok. Ok. Séparez-les maintenant, certains au Quatrième Ciel parce qu’ils se repentent et d’autres en enfer parce qu’ils sont trop mauvais. » Et puis plus tard j’ai regardé, je les vois encore là-bas.

Je ne dois pas toujours les voir. Mais si je regarde d’une manière spéciale, alors je peux les voir. Parce qu’ils ne sont pas comme vous, ils n’ont pas de corps physique. Ils n’ont qu’un corps astral. (Oui.) Et je n’ai pas besoin de voir des choses que je ne veux pas voir. Et surtout des fantômes et des démons comme ça, ils n’osent pas me montrer leur vraie apparence. OK ? Mais je regarde juste d’une manière ou d’une autre ; ils étaient en train de pleurer ou quelque chose comme ça, alors j’ai regardé dehors et les ai vus. Alors j’ai demandé à nouveau aux Protecteurs d’Ihôs Kư autour de moi : « Comment ça se fait ? Hein ? » « Comment se fait-il que les fantômes soient encore à genoux là-bas ?» Alors, Ils m’ont dit : « L’heure n’est pas encore venue. » J’ai dit : « Qu’est-ce que ça veut dire ? » Je Leur ai dit de se débarrasser d’eux rapidement.

Ils ont dit : « Parce que le Seigneur du Quatrième Niveau n’a pas assez de valeur pour les avoir. » Et je vous ai déjà expliqué, n’est-ce pas ? (Oui Maître. Oui, Vous l’avez fait. Merci.) Et j’ai dit : « Ok, alors emmenez-les au Troisième Ciel. D’accord ? » Toujours pas possible. Parce que pas assez de valeur. Et le Deuxième Niveau, encore pire. Parce que ces démons sont très forts. Très puissants. C’est comme si vous pouviez prendre un sac de 5 kilos de riz. Oui ? Mais si c’est 100 kilos, alors il vous est difficile de les prendre. Sans parler de les prendre tous. Vous voyez ? (Oui Maître.) Oui, pareil. Le pouvoir d’un être est comme ça. Vous ne pouvez pas le mesurer. Mais vous le saurez si vous êtes une personne spirituelle, vous savez que cette personne a telle quantité de pouvoir et vous ne pouvez pas y faire face, ou vous pouvez y faire face. Vous comprenez ? (Oui.) Bien. Et aussi, le karma d’un être est aussi comme ça. Vous ne pouvez pas le mesurer ; vous ne pouvez pas le peser. Vous ne pouvez pas le mettre sur la balance pour voir combien de kilos, mais vous ne pouvez pas vous en occuper, parce que c’est trop. (Oui Maître.) C’est pourquoi le Seigneur du Quatrième Niveau ne peut pas s’en occuper. Et le Troisième Niveau, le Deuxième Niveau, Aucun ne peut le faire. Même le Niveau Astral ne peut pas. Donc, ils ne peuvent aller qu’en enfer. J’ai dit : « Non, pas possible. J’ai promis, je leur pardonne. » Donc, je dois créer un espace spécial pour qu’ils y restent. Vous avez compris ? (Oui Maître.) Jusqu’à un avis ultérieur.

Mon Dieu. Tant de travail à faire pour moi. Vous savez combien de livres vous m’envoyez chaque jour pour que je m’en occupe, que je vérifie. Combien d’émissions vous m’envoyez. N’est-ce pas ? (Oui Maître.) Pas juste une émission. Plusieurs émissions. Comme des livres. Je dois beaucoup lire et faire beaucoup attention. Donc, je dois tout sacrifier, même mon sommeil, pour faire tout cela. Et pour faire le travail à l’intérieur. Vous me comprenez ? (Oui Maître.) C’est pourquoi j’ai oublié les démons agenouillés dehors. Ils ne mourront pas, ils ont juste faim.

Si vous n’avez pas ce corps, vous ne mourrez pas. Mais vous ressentez toujours la souffrance, vous ressentez la faim, ressentez la soif, vous ressentez tout, mais rien ne vous arrivera. Vous souffrez simplement de la faim, de la soif ou d’autres choses, mais vous ne mourez pas, ou vous ne ressentez pas de douleur, ou vous ne vous évanouissez pas, ou quelque chose comme ça. Vous voyez ? (Oui Maître.) Tout comme certains fantômes affamés, ils peuvent avoir faim pour toujours, mais ils ne mourront pas.

En enfer aussi, les gens peuvent être punis. Un être coupable, un être pécheur, peut être puni pour toujours, mais il ne mourra pas. Ils souffrent, souffrent, encore, encore et encore, mais ils ne peuvent pas mourir. C’est le problème. C’est ce qui est terrible en enfer. Vous ne mourrez pas. Dans ce corps physique, même si les gens vous torturent, ou vous battent ou vous tuent, vous pouvez mourir. Et puis vous ne souffrirez plus. Eh bien, si vous n’allez pas en enfer bien sûr. Mais en enfer, vous ne pouvez jamais mourir. Jusqu’à ce que votre karma soit terminé, vous continuez à souffrir pour toujours, à être poignardé, brûlé, grillé, rôti, battu, toutes sortes de punitions horribles. Ceux qui ont rapporté à la télé ou dans les journaux les tortures de criminels ou les crimes de guerre présumés, c’est pâle, pâle en comparaison. Vous comprenez ? (Oui Maître.) Parce que par exemple, si quelqu’un est torturé dans ce monde, si c’est trop de douleur, il va simplement s’évanouir. (Oui.) Mais en enfer, vous ne pouvez pas vous évanouir. Vous ne vous évanouissez pas. Vous ne défaillez pas. Vous ne pouvez pas vous échapper. Vous continuez juste à ressentir pour toujours, la souffrance pour toujours. Vous voyez ? Quelqu’un vous a poignardé ou scié en deux en enfer. Vous savez tout, mais vous ne pouvez pas vous échapper, vous ne pouvez pas vous évanouir. Vous ne pouvez même pas arrêter la douleur pendant une seconde pour quelque raison que ce soit. Compris ? Et ils ne vous donnent pas d’analgésiques. Rien de semblable à ça. Alors, j’ai réalisé que c’était trop pour le Seigneur du Quatrième Niveau, alors j’ai dit : « Oui, oui, c’est trop pour Lui. » Vous savez, je parle avec les Dieux et Dieusses Protecteurs et je l’ai écrit en même temps.

Alors… Et même alors, j’ai dit : « Ok, je dois donc L’aider à accroître Sa valeur. Et dans ce cas, quand peuvent-ils y aller ? Quand pouvez-Vous emmener les démons ? » Alors, Ils ont dit : « Dans 5 heures. » J’ai dit : « Oh, mon Dieu ! Oh, mon Dieu, j’ai totalement oublié cela. Assurez-vous que c’est rapide, plus rapide que ça. » Ils ont dit : « Nous ne pouvons les emmener nulle part. Comment pouvons-nous être si rapides ? » J’ai dit : « Très bien, très bien. Alors je dois leur faire une place. Un petit monde où ils resteront. » Et c’est réglé maintenant. (Oui.) Donc, il n’y en a plus.

Tout ce qui vient du Monde Supérieur, ou du Maître Ultime, ou des Dieusses d’Ihôs Kư, Ils sont tous positifs, positifs, positifs. Mais dans ce monde, je dois faire face au négatif. Vous comprenez ? (Oui, Maître.)

Et le 9 décembre, je regarde, encore un ! Un fantôme toujours là. J’ai dit : « Pourquoi est-il toujours là ? » Eux : « L’heure n’est pas encore venue. » J’ai dit : « Ne me dites pas les mêmes choses encore et encore. « L’heure n’est pas venue… » Prenez-les maintenant. Pourquoi ? » Oh. Ils ont dit : « Parce que nous n’avons pas encore assez de pouvoir. Nous le ferons. On fera le changement d’équipe. L’autre équipe viendra. » Parce qu’Ils ont déjà dépensé tout Leur pouvoir à traîner ces démons. Ce n’est pas si facile. Les démons, ils sont si puissants. (Ouah.) Ceux-ci sont puissants, ils peuvent faire des ravages dans le monde, c’est pourquoi Ils ne peuvent pas faire grand-chose. Ils doivent même les enlever un par un. Et il en restait un, d’où ma question. Ils ont dit : « Nous n’avons plus assez de pouvoir. L’équipe suivante le fera. » Vous voyez ? (Oui Maître.) Ils me disent toujours : « L’heure n’est pas encore venue. » Et je dois Leur demander des détails. Ok, peu importe. Je n’ai pas écrit tout cela, mais c’est ce que ce qu’il en est. Alors, je dis : « Ah ! Peu importe. Ah, faites ce que Vous voulez. Faites-le Vous-même. » J’ai dit : « Dans ce monde, tout ce que vous voulez bien faire, vous le faites vous-même. » C’est ce que j’ai dit ici. Ce que je veux dire, c’est que même les Dieusses d’Ihôs Kư ne peuvent pas toujours m’aider. Dans ce cas uniquement. Dans de nombreux autres cas aussi. Alors ça va.

Regarder la suite
Épisode
Liste de lecture
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android