À suivre

Entre Maître et disciples

Le travail courageux du Maître Suprême Ching Hai pour le monde, partie 1/12

2021-01-08
Langue:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Tant de choses qu’il a bien faites. (Oui.) Tant de choses, il a fait de bonnes choses pour les Américains, sans parler des choses pour le monde. Penses-y, regarde le passé, vois ce qu’il a fait. Et tu sauras de quoi je parle. Si vous voulez vraiment que votre pays soit meilleur, amélioré, laissez le président Trump continuer sa mission. Car le Ciel veut que ce soit ainsi.

( Bonjour, Maître ! ) Bonjour ! Pouvez-vous me voir ? ( Oui, nous pouvons Vous voir, Maître. ) Jusqu’où ? La moitié, non ? ( Non, tout le visage. ) Tout le visage seulement ? ( Jusqu’au cou. ) À partir du cou. Dommage. Je suis quand même entière. OK ? Je suis toujours entière. C’est juste la technique. Je ne sais pas comment. Je ne sais pas comment contrôler tout ça. Désolée d’être un peu en retard, je vous le dis, mais les choses arrivent toujours à la dernière minute. Quelque chose dont je dois m’occuper ou quelque chose tourne mal et je dois tout préparer. ( Oui, Maître. ) Aussi, parce que ma pièce est très petite alors je dois déplacer les meubles. (Oh.) (D’accord.) Vous savez combien je suis grande, comme je suis musclée. (Oui.) Ça prend donc du temps de déplacer les choses. Vous avez des questions, je sais. Oui, dites-moi.

(Maître, comment se fait- il qu’il y ait une fraude généralisée dans cette élection ? Le président Trump, ses partisans et les membres du parti républicain pensent que la victoire lui a été volée aux élections. Maître pourrait-Elle nous en dire plus à ce sujet ? S’il Vous plaît ? )

Ce n’est pas dur, ah, tristement. Mais ce n’est la faute de personne. OK ? (Oui.) Je ne veux pas que qui que ce soit blâme les Démocrates. Les membres démocrates et sympathisants. D’accord ? (Oui.) Ils ne voulaient pas le faire. (Oui.) C’est une fraude. Sans aucun doute. Mais ce n’est de la faute de personne. Ce sont ces démons, nous les appelons démons zélés, il en reste encore, je vous ai dit il y a longtemps (Oui.) que je ne les avait pas encore tous enlevés. J’en ai pris 30 autres dernièrement. Mais c’est un peu tard. Ils traînent autour de ces gens. Et ils sont poussés. Oh, je l’ai écrit quelque part dans mon journal. Juste un instant. (Oui, Maître.) Voici ce que ça dit, ça vient des Protecteurs de l’Univers Originel. Les miens. J’ai deux messages. Le premier, ça dit : « Trump a gagné haut la main. (Ouah.) Mais des démons zélés ont poussé les employés à frauder. » Exactement, ni plus ni moins de mots. C’est ce qu’il en est. Alors, j’ai dit : « Merci. » Alors, j’espère que le peuple américain croit toujours en ce système de vote. (Oui.) Car c’est toujours démocratique. C’est juste que parfois les démons, ils l’ont perturbé. (Oui.) Ils poussent les gens à faire de mauvaises choses. C’est depuis des temps immémoriaux, ce n’est pas seulement au sujet des récentes élections des États-Unis. (Oui.) Je peux seulement dire que le peuple américain ne devrait pas perdre confiance dans l’élection. (Oui.) Mais je pense, mon conseil, je le dis de toute façon pour toi. (Oui, Maître.) Tu es américaine. Le peuple américain devrait laisser le président sortant continuer quatre années de plus au moins, parce qu’il est bon pour vous ! (Oui.) Il est bon pour ton pays et bon pour le monde. Tant de choses qu’il a bien faites. (Oui.) Tant de choses, il a fait de bonnes choses pour les Américains, sans parler des choses pour le monde. Penses-y, regarde le passé, vois ce qu’il a fait. Et tu sauras de quoi je parle. Si vous voulez vraiment que votre pays soit meilleur, amélioré, laissez le président Trump continuer sa mission. Car le Ciel veut que ce soit ainsi. (Merci, Maître.) Je t’en prie.

( Maître, toutes ces informations sur le président Trump, pourquoi Maître ne nous l’a pas dit plus tôt ? )

Je n’ai jamais voulu en parler. Pas seulement récemment ou avant. (Oh.) Parce que normalement, je devrais travailler discrètement. Je fais des milliers de choses dont je n’ai jamais parlé à personne. Et beaucoup de choses que je ne pourrais même pas écrire dans le langage humain. Et je ne le ferai jamais. (Oui.) Parce que le mandat du Ciel, c’est difficile aussi à expliquer aux humains. (Oui, je comprends.) Parce que les humains sont si confus, et ils ne comprendraient pas ou ils ne croiraient pas, et ils pourraient même causer plus de problèmes ou ridiculiser et tout ça. (Oui.) Et peut-être entraver sa mission et mon travail, tu as compris ce que je dis, aussi. (Oui, Maître.) C’est juste parce que l’élection a été faussée. (Oui.) Alors, je devais dire quelque chose avant même de pouvoir m’en empêcher. Tu vois ce que je veux dire ? (Oui.) Parfois, cela arrive et les choses s’échappent. Il aurait mieux valu que je ne dise rien. (Oh.) J’ai l’habitude de travailler... C’est toujours mieux de travailler discrètement (Oui.) Avec le mandat du Ciel. (Oui, Maître.) Il vaut mieux ne pas parler de la révélation du Ciel. (Oui.) Mais parfois, on ne peut s’en empêcher. Très bien. (Merci, Maître.) Oui. Bien.

( Maître, il y a eu un tremblement de terre près de Taïwan (Formose) le 10 décembre pendant l’heure de la prière pour un monde végan. ) Oui. ( Est-il possible que ce soit parce que les gens priaient pendant ce temps que le pouvoir spirituel a contribué à réduire les effets du tremblement de terre ? )

Bien sûr que oui. Bien sûr, il l’a fait. Vous pouvez imaginer (Oui.) une magnitude de 6,1. Combien de dégâts de plus auraient été faits. (Oui, Maître.) Et le résultat est ? Que s’est-il passé ? ( Presque rien. Peu de dégâts. Je n’ai entendu parler d’aucun problème. ) Tu n’as entendu parler d’aucun problème. Pas beaucoup. Peut-être trop minimes pour les mentionner. (Oui.) Sinon, les médias en parleraient partout. (Oui, Maître.) Donc, nous devons remercier tous les Dieusses et tous les gens spirituels à Taïwan (Formose) d’avoir permis d’éviter la grande catastrophe. (Oui, Maître.) (Merci.) Que Dieu (les) bénisse. Je suis aussi heureuse d’entendre que ce n’est pas grand-chose. C’est pourquoi ils ne l’ont pas rapporté. OK ? Le journal n’a donc pas signalé de dégâts ? (Aucun dégât.) (Non.) ( Aucun dégât n’a été mentionné, les gens ont juste eu très peur. C’était une secousse assez violente. Mais, heureusement, il n’y a pas eu de dégâts ni de blessés. ) Oui, je sais. Alors c’est bien. Très chanceux. (Oui, Maître.) (Merci.) Très chanceux. La vie des humains est la plus précieuse. Et puis, bien sûr, toutes les possessions que les gens travaillent dur toute leur vie à bâtir, et pour leur refuge familial, pour qu’ils se sentent en sécurité et bien à l’intérieur. (Oui, Maître.) C’est donc très bien.

Quelque chose ne va pas ? (Oui.) La caméra est tombée ? (Oui, les écrans. Nos écrans sont tombés.) Bienvenue au club ! C’est pourquoi j’ai pris tant de temps. Au moins vous êtes nombreux. Vous pouvez vous entraider. (Oui, Maître.) Et vous êtes des pro. Et je ne suis qu’une pro en dessous de zéro. Et mon truc n’arrête pas de tomber tout le temps, car mon bureau est très petit.

Les chiens ne sont pas ici, mais je prépare le dessous et je le couvre d’un rideau autour au cas où les chiens viendraient, parfois, quand nous avons la chance de nous voir, alors ils peuvent se coucher sous mon bureau. Vous voyez ce que je veux dire ? (Oui, Maître.) Par conséquent, je ne peux pas occuper tout le bureau, je m’assieds juste dans un coin, donc tout le dessus du bureau est vide. Je mets mes livres et tout ça, bien sûr, et l’ordinateur. Mais en dessous, tout est vide pour les chiens, comme un repaire, leur maison. Vous voyez ce que je veux dire ? (D’accord.) (Oui, Maître.) Surtout, Good Love, il aime ça. Mais tous les chiens rivalisent également entre eux pour l’avoir. Je dois donc avoir deux bureaux sans même pouvoir m’en servir. Je n’utilise qu’un seul coin, (Oh.) un quart du bureau. Des deux bureaux, je n’utilise qu’un seul et seulement un quart, afin de ne pas gêner leur usage sous le bureau. Vous voyez ce que je veux dire ? (Oui, Maître.)

Parce que le bureau est vide. Le bureau est comme votre bureau. (Oui, Maître.) Le dessous est vide ; et j’ai aussi demandé à votre frère il y a longtemps, de retirer tout ce qui se trouve en dessous pour que le bureau soit plus haut. Je veux dire en dessous. (Oui.) L’espace est devenu plus spacieux et sans obstruction, pour qu’ils ne s’y cognent pas la tête ou des trucs comme ça. Ainsi, votre pauvre Maître n’a qu’un quart de bureau. Oui ? (Oh.) Et tout l’autre bureau et les trois quarts de l’autre bureau appartiennent aux chiens.

J’ajoute juste quelque chose avant d’oublier, concernant mes chiens. Je leur ai déjà préparé de nombreux canapés. Chacun a un canapé. Et aussi, il y a des niches pour eux. Des niches pour eux, avec un coussin et tout. Mais ils aiment le bureau. Celui qui arrive le premier, y saute en premier. Donc, au début je n’en avais qu’un car c’est mon bureau, j’y travaille. Mais, le grand, Good Love va là-dedans. Et chaque fois qu’il y a une chance, qu’il est vide, l’autre entre. Ou si le petit vient là en premier, il y entre en premier. Et Good Love est très poli, il fait juste « Gaa » et puis il va ailleurs.

Ma pièce est très petite, seulement 4 mètres sur 6, tout y compris : toilettes, salle de bain, cuisine, pour ainsi dire. Et tout le reste. Donc, je n’ai qu’un petit canapé, plus petit que certains canapés des chiens. Et ils le veulent encore s’ils ne peuvent pas aller sous le bureau. Donc, j’ai un autre bureau, je ne peux pas en avoir plus. Pas de place. Je veux un peu plus de place pour qu’ils puissent courir un peu partout. S’ils sont dans ma pièce, ils n’ont pas envie de courir partout, ils vont juste sur leur canapé, ou se battent pour le…pas se battre, mais rivalisent pour le bureau. Parce que le bureau, je le couvre de mon châle. Un grand châle comme un châle indonésien en batik, qu’on peut enrouler autour de son corps ? (Oui.) Comme la moitié d’une robe, de la poitrine jusqu’en bas. Et je couvre de cela tout autour, pour que ce soit comme un lit très douillet avec un coussin épais en dessous. (Oui.) Et bien sûr en changeant souvent de housse. Alors, c’est très confortable et grand et coloré à cause de la couleur du châle. Et donc ils l’aiment tous. Ils sautent toujours dedans, s’ils le peuvent.

J’ai donc créé un bureau de plus, mais pas pour moi. Tout est pour eux. Tout pour eux. Et l’autre bureau était déjà là de toute façon. Ils ont mis une télé là-dessus pour que je puisse regarder. Mais, mon Dieu, ils pensent que je suis si chanceuse ? Si je me souviens même que la télé est là. Si je pouvais même me souvenir qu’il y a une télé chez moi. De toute façon, elle est déjà là, je l’ai donc gardée là, parce que je ne sais pas où l’amener, elle est lourde pour moi. Je la laisse juste là. Je ne m’en sers pas de toute façon. Donc, en dessous, je couvre aussi les quatre pattes, je couvre tout ça du châle en batik pour que ce soit comme un repaire, comme un lit très douillet. Il couvre trois côtés, un côté est grand à l’avant, ils entrent et sortent. Et la nourriture et l’eau sont là. C’est pourquoi si les chiens sont avec moi, j’ai très peu de temps, moins. Parce que je dois leur donner à manger. Ils ne mangent pas dans la gamelle ; ils l’apportent sous le bureau et mangent là. Donc, je dois l’essuyer ou le changer. (Oui, Maître.) Ça prend beaucoup de temps.

Regarder la suite
Liste de lecture
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android