À suivre

Entre Maître et disciples

Puisse le vertueux triompher, partie 1/6

2021-01-02
Langue:English

Épisode

Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Oh, je souhaite le monde végan. La paix mondiale et l’illumination du monde. C’est tout ce que je souhaite. Chaque jour, je répète cela aux Cieux, pour m’assurer qu’ils m’entendent. Pour nous aider. (Oui Maître.) Parce que sans un Monde Végan, il n’y aura pas de paix mondiale durable. C’est pourquoi je demande aux gens de prier et de méditer uniquement pour un Monde Végan. (Oui.) Et la paix mondiale arrive également.

( Bonjour Maître ! Joyeux Noël, Maître ! ) Merci. (Joyeux Noël !) Joyeux Noël. De même pour vous tous. ( Joyeux Noël, Maître ! ) Joyeux Noël. Bonne année. ( Merci Maître. ) Oh ça alors. Je dois activer l’enregistrement vidéo. Votre Maître doit tout faire seule. C’est pourquoi c’est un peu tendu. (Oui Maître.) Super femme toujours tendue. Super femme, ça ne veut pas dire que vous ne ressentez rien. Ce n’est pas comme ça. Ok, dites-moi.

( Oui Maître. Tout d’abord, nous tenons à Vous remercier pour les mince pies et les gâteaux que Vous nous avez également envoyés. C’était délicieux, Maître. ) Vous les avez eus ? ( Oui merci. Merci Maître. ) Bien, bien. Je vous en prie. J’ai envoyé aussi aux frères et sœurs. (Oh.) J’ai demandé à quelqu’un d’envoyer. (Oui Maître.) C’est tout ce que je peux faire, OK ? C’est déjà beaucoup pour moi. (Oui merci.) Pour une personne. (Merci Maître.) Vous avez apprécié ? ( Oui Maître ! Délicieux ! ) Bien. C’est bien.

J’ai même mis les vêtements rouges. (Oh !) Oui, pour être assortie avec vous, assortie à vos chapeaux. C’est parfait pour Noël. Nous aurions pu être plus heureux si le monde entier était plus heureux, n’est-ce pas ? (Oui. Oui Maître.) On essaie comme on peut. Vous essayez de célébrer. Je ne célèbre rien. Je suis seule. Je suis trop occupée à travailler. Parce que si je fais la fête, je ne sais pas si j’ai du temps pour qui que ce soit d’autre. OK ? (Oui Maître.) De plus, je n’ai pas envie de faire ça parce que trop de souffrance. (Compris.) (Oui Maître.) Parce que vos frères m’ont dit qu’il y avait des questions dans la boîte dans laquelle vous posez vos questions ? Sur le blog ou quelque chose ? (Oui Maître.) Allez-y, demandez-moi maintenant. Quand je suis déjà habillée et... (Merci Maître.)

( Maître, pouvons-nous savoir comment Vous passerez Noël ? ) Comment passerais-je Noël ? Je le passe pour vous et pour le monde et pour faire Supreme Master TV, me dépêchant et préparant la conférence et tout ça. C’est ce à quoi je passe mon temps pour Noël. Je n’ai pas le temps de faire autre chose. Et je suis contente qu’on ait pu y arriver, vous savez ? ( Oui Maître. ) Même pour la conférence en direct pour les personnes extérieures. Je veux dire, pour nos frères, nos sœurs, ainsi que les téléspectateurs. ( Oui Maître. ) Parce que nous devons appeler le frère de la technologie ou autre dans une certaine région pour aider à distance. Je suis contente que nous ayons pu le faire, car personne n’a besoin de venir chez moi et on a tout de même pu le faire. (Oui Maître.) C’est un miracle. Je n’ai jamais pensé que ça se produirait. Je n’ai jamais su qu’une telle chose existait. Ce n’est que récemment que je me suis dit : « Oh, puis-je faire ça sans que personne n’ait à venir chez moi ? » Vous voyez ? (Oui.) Parce que normalement avant, il y avait toujours quelqu’un pour venir préparer une caméra et un éclairage. Bien sûr, ce n’est pas aussi bien que si votre frère professionnel était venu installer l’éclairage et tout ça. Me rendant plus belle et plus lumineuse. Mais peu importe, ce n’est pas grave. Je pense que vos frères et sœurs dehors là-bas dans le monde, ils seraient heureux de me voir. Et ils m’ont toujours dit : « Oh, sur l’ordinateur, l’image sera très moche, Maître, on ne peut pas faire ça. » Donc, pendant longtemps, je ne savais pas que cela pouvait se faire. (Oui Maître.)

Alors là, je suis ravie de pouvoir le faire, je peux parler en direct aux gens. (Oui Maître.) Sans que personne n’ait à venir dans mon endroit, chez moi et à faire quoi que ce soit. J’aime mieux comme ça, j’aime beaucoup que ce soit ainsi. Parce que quoi que je fasse, je peux être seule et indépendante. (Oui Maître.) Même si ce n’est pas aussi high-tech, ce n’est pas aussi beau que si c’était fait professionnellement, mais vous pouvez me voir, à la télé, n’est-ce pas ? (Oui Maître.) (Très bien.) (Et Vous avez l’air bien.) Vraiment ? (Oui Maître. Très beau.) (Oui, Vous avez l’air très bien.) (C’est vrai.) C’est le gâteau (végan) qui parle, n’est-ce pas ? C’est la voix des gâteaux (végans) et du café et de la poudre de cacao. (C’est vrai, Maître.) Je vous ai simplement envoyé des gâteaux (végans) et maintenant vous parlez si gentiment. Le Nouvel An, j’enverrai probablement autre chose, d’accord ? (Oh. Merci, Maître.) (Merci Maître.) Ne vous attendez pas à grand-chose.

C’est tout ce que je peux faire pour Noël. D’accord ? (Oui. Merci, Maître.) Je ne peux pas sortir, vous le savez, n’est-ce pas ? Je suis toujours en retraite. (Oui Maître.) Mais je ne cesse de déménager à différents endroits, mais je ne peux pas sortir directement, parler aux gens. (Oui Maître.) Je dois parfois me déplacer, donc c’était très bien que je puisse parler en direct. Pas toujours possible. (Oui Maître.) Cela dépend si nous avons Internet ou le Wi-Fi, ou tout ce qui est nécessaire, et aussi le frère high-tech. (Oui Maître.) Même lui ne vient pas chez moi, mais nous devons être connectés d’une manière ou d’une autre pour qu’il puisse aider à envoyer l’image dans le monde. (Oui Maître.) J’étais donc très heureuse d’avoir pu faire cela. Et je suis encore plus heureuse de passer plus de temps avec vous, nous nous entendons mieux.

Bien. Ce que je veux dire, c’est tout ce que vous avez pour Noël. (Merci Maître.) Des gâteaux (végans). C’est bien. (Oui Maître.) C’est la pensée qui compte, n’est-ce pas ? (Oui Maître. Oui.) (Nous l’apprécions vraiment, merci, Maître.) Étaient-ils bons, les gâteaux (végans) ? (C’était délicieux aussi, Maître.) (Oui Maître.) Les mince pies, pas trop sucrées ? (Non Maître.) (Non, c’est juste parfait.) J’ai aussi appelé l’autre groupe de sœurs et frères et leur ai souhaité à tous un bon Noël, eh bien, un Joyeux Noël et tout ça, et je leur ai aussi envoyé la même chose. (Oh.) Quoi qu’il en soit, c’était très difficile, je les ai appelés et ils étaient probablement occupés à manger des gâteaux (végans) ou autre, personne ne m’a répondu. Je ne cessais d’alterner, personne ne répondait. Je réessaye, enfin quelqu’un répond. Probablement entre deux bouchées, ils peuvent m’entendre maintenant. Et puis je leur ai juste souhaité un Joyeux Noël et je leur ai dit que ce serait bien si… Je voudrais que nous soyons tous ensemble. Vous voyez ? (Oui.) (Oui Maître.) Mais le prix est comme ça, nous ne pouvons pas. Le prix, le contrat. (Oui.) Peut-être pourra-t-on le changer à l’avenir, cela dépend de la valeur et du mérite que vous avez accumulés également, pas seulement du mien. OK ? (Oui Maître.) Qui sait, si vous continuez à travailler sur Supreme Master TV et que vous aurez plus de mérite, plus de valeur, et peut-être que les choses changeront. D’accord ? (Oui Maître.) Vous serez plus matures spirituellement et plus dignes aux yeux des Cieux, alors peut-être que les choses changeront. (Oui Maître.) J’ai déjà dépensé ma valeur et mon mérite pour d’autres choses, alors il vous appartient de prendre soin de vous et de le gagner vous-même. (Oui Maître.) C’est déjà très bien que l’on puisse se parler. N’est-ce pas ? (Oui Maître.) Oui je suis heureuse.

Et, en fait, j’essayais de vous offrir des cadeaux. Et puis je leur ai demandé : « Bon, que dois-je acheter ? Je n’achète jamais rien. Et depuis longtemps je ne vais pas faire des courses, j’ai oublié, que dois-je acheter pour les gens, pour Noël, pour vous. Et quelqu’un a dit, peut-être quelque chose de chaud... comment vous appelez ça ? Châle ? (Châle, oui.) (Écharpe.) Une écharpe pour l’hiver, et puis un chapeau, et tout ça. J’ai dit : « OK, alors on peut acheter ça. » Et puis l’autre a dit : « Non, non, ils ont déjà tous cela, Maître. Ils commandent tout eux-mêmes. » Et j’ai dit : « Ok, et des chocolats ? Chacun, une boîte. » Ils ont dit : « Nous n’avons pas ces boîtes-là. Et en ce moment, nous sommes à court car ils ont tout vendu. Et puis ça aussi, ils l’ont déjà commandé pour eux-mêmes. » Je veux dire vous. Ils veulent dire que vous avez déjà commandé pour vous-mêmes des chocolats. Alors j’ai dit : « Que puis-je acheter alors ? » Ils ont dit : « Oh, peu importe, Maître, ils ont tout ce dont ils ont besoin. » Est-ce vrai, n’est-ce pas ? (Oui Maître.) Je ne peux donc vous envoyer que des mince pies pour Noël, des gâteaux au chocolat et des gâteaux aux fruits et autres. Sont-ils bons ? (Oui Maître.) (Très bons, très bons.) Et vous êtes heureux avec ça ? (Oui, très heureux.) (Oui Maître.) (Merci.)

Assez bien, n’est-ce pas ? Nous sommes toujours bien mieux lotis que des millions de personnes. (Oui Maître.) Beaucoup de gens n’ont même pas de maison, même pas de toit sur la tête et n’ont rien. Beaucoup de gens meurent de faim, vous savez ? C’est pourquoi je ne veux pas fêter Noël. Et vous m’avez demandé comment je passe Noël, je ne le fête pas. Normalement, si je suis avec des gens, comme des disciples, normalement nous avons une retraite, alors bien sûr je passe du temps avec vous tous. Mais sinon, je suis seule. Je ne fête jamais Noël ou mon anniversaire, rien. Parce que je ne peux pas oublier comment les gens et les animaux souffrent dans ce monde. Vous comprenez ?

Pas une minute, pas une seconde, je ne peux oublier. Si je suis parmi les gens et que leur humeur joyeuse et leur attente sont que je fête avec eux, que je sois joyeuse avec eux, alors je vais simplement oublier cela, alors je peux le faire. D’accord ? Mais si je suis seule, je n’ai aucune envie de fêter quoi que ce soit. Vraiment. Je me traite décemment pour être toujours forte et en bonne santé afin de travailler. C’est tout. Je n’ai aucune envie de célébrer. Alors maintenant, vous pouvez continuer à attendre une autre semaine. Vous verrez ce que vous recevrez. OK ? (Merci Maître.) Des trucs symboliques. D’accord ? ( Merci Maître. Merci. ) Je vous en prie. D’autres questions ?

( Oui. Maître, alors que l’année 2020 touche à sa fin, que souhaiterait le Maître pour la nouvelle année ? ) Pour qui ? Pour vous ? ( Pour le monde. ) Pour le monde ? Oh, je souhaite le monde végan. La paix mondiale et l’illumination du monde. C’est tout ce que je souhaite. Chaque jour, je répète cela aux Cieux, pour m’assurer qu’ils m’entendent. Pour nous aider. (Oui Maître.) Parce que sans un Monde Végan, il n’y aura pas de paix mondiale durable. C’est pourquoi je demande aux gens de prier et de méditer uniquement pour un Monde Végan. (Oui.) Et la paix mondiale arrive également. Plus le monde est végan maintenant, plus la paix mondiale est grande. (Oui, Maître.) Mais cela devrait être plus durable. (Oui, Maître.) C’est beaucoup mieux maintenant, mais quand même, ce n’est pas aussi idéal que je le veux. Les gens sont plus végans à présent. Ils ont plus de temps maintenant pendant le COVID-19. Ils s’assoient ensemble ou ils s’assoient seuls, avec leur famille, leur famille proche ou seuls et avec un ou deux et puis, ils ont plus de temps pour réfléchir. Et on voit que la tendance végane gagne en importance maintenant. (Oui, Maître.) Je souhaite que cela affecte le monde entier, et alors bientôt nous n’aurons plus aucun animal qui souffre sur notre planète ou de personnes souffrant de la guerre et de la famine et tout cela. (Oui, Maître.)

Je conseillerais à tous les dirigeants d’économiser tout l’argent inutile, pour la guerre, et pour d’autres choses qui sont des dépenses frivoles qu’ils gardent leur argent et donnent simplement de l’argent aux pauvres. Donnez-leur quelque chose pour commencer leur vie avec une entreprise, une éducation, ou avec l’agriculture, en changeant leur vie et passant du commerce de la viande au commerce végan bio. (Oui, Maître.) C’est très facile. Et puis ils prendraient soin d’eux-mêmes. Et plus les gens sont végans, moins les chefs de gouvernement devraient s’inquiéter, parce qu’ils ne seront pas aussi violents s’ils ont assez de travail pour eux, pour gagner leur argent, pour prendre soin d’eux-mêmes ; ils ne causeraient jamais aucun problème aux gouvernements. Il y aura moins de souffrance, et puis aussi moins de maladie et moins de criminels dans le monde. (Oui, Maître.) Alors c’est bon pour tout le monde. (Oui Maître.)

C’est ce que je souhaite : un Monde Végan, un Monde en Paix, au nom de Dieu. Dans la miséricorde de Dieu, que cela advienne bientôt. Amen. (Amen.) Voilà ta réponse. (Merci Maître.) Je souhaite ce que vous souhaitez. N’est-ce pas ? (Oui Maître.) C’est la même chose que ce que vous souhaitez. (Oui Maître.) (Oui.)

Regarder la suite
Épisode
Liste de lecture
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android