À suivre

Entre Maître et disciples

PAIX : la vision plus globale du Service Public, partie 1/10

2020-10-04
Langue:English

Épisode

Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Taïwan a toujours été indépendante et cela depuis longtemps. Plusieurs décennies. Alors le bon et l’intelligent gouvernement chinois ne risquerait pas sa réputation et ses valeurs pour envahir cette petite île. Ce n’est pas très intéressant pour la Chine de toute façon, c’est ce que je pense.

( Bonjour, Maître ! ) Salut, les beaux garçons ! (Allô. Bonjour, Maître.) Comment allez-vous, les gars ? (Bien. Merci, Maître.) Je dois vous parler parfois. (Merci, Maître.) Vous me manquez. (Vous nous manquez, Maître.) Un peu, parfois. Je pense que vous travaillez très dur et que vous faites de votre mieux pour m’aider à aider le monde. Quand j’y pense, vous me manquez. (Merci, Maître.) (Vous nous manquez.)

Je pense que vous êtes fantastiques. Peu importe la raison de votre venue, ce n’est qu’un catalyseur. Vraiment, votre âme devait vouloir aider le monde. (Oui, Maître.) Même si vous ne le savez pas, si vous pensez être venus pour, je ne sais pas, une certaine raison. Parfois on ne sait même pas pourquoi on fait les choses. Alors, quoi de neuf ?

( Comment allez-vous, Maître ? ) Je vais bien. Je vais bien. Je veux dire aussi bien que possible. Je veux dire toujours très chanceuse. (Oui, Maître.) Quelle que soit les circonstances, je pense toujours que j’ai de la chance. (Oui, Maître.) Parce que tout arrive pour une raison et, bonne ou mauvaise, on ne sera pas ici longtemps de toute façon. On ne sera pas longtemps dans ce monde. Nous rentrerons à la Maison. (Oui, Maître.) Donc, toute ordure sur la route, ou tout portefeuille là sur la route, on les rendra de toute façon (Oui, Maître.) au monde. Alors, qu’est-ce que je peux faire pour vous rendre heureux ? Qu’est-ce que je peux faire de plus ? ( Nous avons des questions, Maître. ) Vous en avez. (Oui, Maître.) J’imagine, car nous ne nous sommes pas parler depuis longtemps. (Oui, Maître.) J’ai entendu dire que vous aviez organisé une page ou un espace, ainsi quiconque a des questions peut les y déposer, et puis tout le monde le sait. (Oui, Maître.) C’est bien.

Avant de commencer, (avant) d’oublier, je veux dire aux filles du centre là-bas qu’elles devraient acheter quelques lits ou canapés. Parce que l’hiver arrive et elles ne devraient pas toujours dormir par terre. (Oui, Maître.) Bouddha était en Inde. C’est un pays chaud. (Oui.) Même l’hiver n’y est pas aussi froid. (Oui, Maître.) Mais où vous êtes, ce n’est pas que froid, c’est humide. C’est pour les filles. Pour vous les gars aussi, mais je pense que vous, les gars, êtes installés, non ? (Oui, Maître.) Pour les filles qui n’ont ni canapé ni lit, obtenez-en. Un chacune. Alors, quand l’hiver arrivera, vous pourrez avoir un endroit plus confortable et chaud pour vous coucher. (Oui, Maître.) Si vous vous allongez. Si vous ne vous allongez pas, même alors vous devriez vous asseoir à un niveau plus élevé parce que l’air près du sol est plus froid et humide. (Oui, Maître.) Ce n’est pas bon à long terme. (Compris, Maître.)

C’est peut-être pourquoi le Bouddha avait dit que seuls les hommes devraient être moines, parce qu’ils étaient ascétiques. (Oui.) Ce n’est pas parce que le Bouddha ne le voulait pas. Comme dans l’un des préceptes pour ceux qui sont venus pour quelques jours pour méditer en présence du Bouddha, Il a dit : « Pas de grand lit surélevé. (Oui.) Mais c’est parce qu’ils n’avaient pas assez d’espace. (Oui, Maître.) Et ils seraient là pendant un certain temps seulement. De plus, il fait chaud en Inde. (Oui, Maître.) Mais Il a permis ce qu’ils appellent un « lit suspendu ». Ce que nous appelons un hamac aujourd’hui. (Oui, Maître.) Qu’on peut accrocher à un arbre et s’y allonger. (Oui Maître.) Mais dans votre bureau… j’imagine tous les hamacs accrochés partout. Et vous vous assoyez sur un côté et mettez votre ordinateur et tout cet incroyable équipement sur le hamac, je ne sais comment. Alors les filles peuvent faire ça. Peuvent également acheter un hamac pour s’y détendre parfois quand on a quelques minutes. (Oui, Maître.)

Je vais vous dire quelque chose. J’ai aussi un hamac, mais je n’ai jamais pensé que j’étais chanceuse. (Oui.) Et ce n’est bon que pour l’été ; l’hiver c’est un peu froid si vous accrochez un hamac. Oh, ça dépend. Si vous achetez un hamac épais, comme avec du rembourrage, ou un type de matériel épais, alors ce ne fera pas trop froid. Mais si c’est un hamac ordinaire, comme un filet, (Oui, Maître.) c’est plutôt froid, plutôt froid. C’est bon pour l’été. J’ai déjà essayé ça. (Oui, Maître.) Avant que les moustiques n’aient envahi mon intimité. Avant, je ne savais pas ce qu’était un moustique et maintenant, ils se font connaître. Plus j’ai de disciples, plus les moustiques m’aiment. Je pense que c’est lié.

Alors, dites cela aux filles pour moi. (Oui, Maître.) Ou si vous leur envoyez cette conférence, alors… Vous enregistrez, oui ? (Oui, Maître.) Faites toujours ça. Au cas où quelqu’un aurait mal compris ou quelque chose, il peut le réécouter. (Oui, Maître.) Maintenant, les questions. Juste une minute, (je regarde) si je n’ai rien oublié d’autre. Dites-leur de dormir sur la plate-forme supérieure, une surface surélevée. (Oui, Maître.) Ou au moins environ 15 centimètres ou 10 centimètres, c’est bien, 20. (Oui, Maître.) Quinze, 20 c’est bien. Pas besoin d’être très haut, au cas où vous méditeriez trop bien et tomberiez. Je ne suis pas inquiète à propos de votre tête, je m’inquiète pour le plancher. Oh, je plaisante. Je m’inquiète pour vous. Vous le savez, non ? (Oui, Maître.) (Merci, Maître.)

Ils disent que vous avez la tête dure, mais pas si dure que ça. Je veux dire, vous faites de votre mieux. Je veux dire, vous faites déjà quelque chose. Tout le monde fait de son mieux. Mais vous avez quelques défauts. Mais ce n’est pas de votre faute. C’était déjà implanté là avant votre naissance. (Oui, Maître.) Aussi, l’ADN ou l’origine ou l’éducation, les habitudes. C’est difficile aussi pour chacun. (Oui, Maître.) Mais j’apprécie votre sincérité dans votre travail. Et Dieu vous bénit. (Merci, Maître.) Dieu vous bénit constamment. Dieu vous protège dans votre travail. (Merci, Maître.) Faites attention, parce que quand vous faites du travail pour Maître, maya, quoi qu’il reste, ils essaieront de créer des ennuis. Alors, vous devez discerner ce qu’est votre intention et ce qui est infusé dans votre tête. Comme si quelqu’un essayait de mettre une idée dans votre esprit, (Oui, Maître.) qui n’était pas là, et n’est pas votre idéal à l’origine. (Oui, Maître.) Très bien. Maintenant tu peux poser tes questions, vas-y.

( Oui, Maître. En août, l’un des représentants américains haut-placés venu visiter Taïwan (Formose) depuis des décennies a rencontré des chefs d’entreprise et des représentants gouvernementaux, y compris la présidente de Taiwan. La Chine a dénoncé cette rencontre. Pendant et depuis cette visite, la Chine a effectué des exercices militaires et a fait voler de nombreux avions de guerre traversant l’espace aérien de Taiwan sur le détroit de Taiwan. Le mois dernier, la Chine a aussi effectué des tests de missiles dans la mer de Chine méridionale. Maître, Taïwan doit-elle s’inquiéter ? La Chine lui fera-t-elle la guerre ? )

Peut-être qu’ils ne font que leurs exercices militaires, comme beaucoup de pays le font. De temps en temps, ils doivent tester leur équipement militaire, ou le personnel formé, ou des soldats formés, que pour être prêts au cas où. Comme la Suisse, même s’ils sont un pays neutre et qu’ils ne veulent pas être en guerre avec qui que ce soit et qu’il n’y a jamais de guerre non plus avec eux, mais ils entraînent toujours leurs soldats restant dans le pays. Donc chacun est prêt à tout moment. Comme une armée de réserve.

Car je ne crois pas que le gouvernement chinois sous la bonne direction du président Xi Jinping, voudrait commencer une agression. Pourquoi le ferait-il ? Parce que le président Xi est un fidèle bouddhiste et il a même enseigné à son peuple à adhérer au bouddhisme. Il dit que la Chine à l’origine croyait au bouddhisme de toute façon, donc on devrait poursuivre cette tradition. Et l’enseignement des bouddhistes ne préconise jamais la guerre. C’est pourquoi je vous ai dit auparavant, quand je vous ai lu quelques histoires, j’ai dit, j’aime le bouddhisme parce qu’il est pacifique. Il enseigne la paix. Du vivant du Bouddha, alors qu’Il prêchait à Ses disciples et Ses adeptes en Inde jusqu’à maintenant, les bouddhistes n’ont presque jamais entendu parler de faire la guerre où que ce soit, ou d’inciter à la guerre ou d’en provoquer une avec qui que ce soit. C’est ce que j’aime du bouddhisme. Et le président Xi, il sait tout cela, donc je ne pense pas qu’il déclencherait une guerre.

Et les Taïwanais (Formosans) ne leur donnent aucune bonne raison de le faire. Les Taïwanais sont pacifiques, généreux et aimables, et très heureux de leur vie et ils ne veulent jamais grand-chose. Ils sont simplement heureux de ce qu’ils ont. Des gens très pacifiques. Calmes, doux. Il n’y a aucune bonne raison pour le gouvernement chinois d’être en guerre avec Taïwan (Formose).

Même si des représentants du gouvernement ou de hauts fonctionnaires sont venus à Taïwan, ce n’est pas la faute des Taïwanais. Ils voulaient venir. Les Taïwanais, les ont simplement accueillis. Ce sont des gens très hospitaliers.  Ils accueillent des milliers de Chinois à Taïwan chaque jour. Vous le savez (Oui, Maître.) et je l’ai toujours dit. Ils sont très accueillants, des gens très généreux. Le gouvernement ne peut non plus refuser si l’un des diplomates ou des envoyés d’un pays viennent visiter leur patrie. L’envoyé de n’importe quel pays, pas seulement américains. Bien sûr, ils veulent aussi élargir leurs relations diplomatiques avec tout le monde. Donc, ce n’est pas la faute de Taïwan s’ils visitent Taïwan. Le président Xi est un homme très intelligent, très sérieux, et c’est une personne honnête, je pense, c’est ce que je ressens. Ainsi, il ne voudrait jamais nuire à sa propre réputation de même qu’à ses valeurs et aux principes qu’il soutient en tant que bouddhiste et faire la guerre, juste pour s’emparer d’une petite île, parce que la Chine a déjà de grandes, grandes, grandes terres. Ils ne voudraient pas prendre une autre très petite île où que ce soit. (Oui, Maître.)

( Mais la Chine prend le contrôle de Hong Kong, Maître, alors ne devrions-nous pas nous inquiéter d’une situation similaire à Taiwan? ) Ah, Hong Kong. Eh bien, c’est une autre histoire. Vous voyez, Hong Kong est appelé un RAS – Région administrative spéciale. Elle appartenait à la Chine, et maintenant elle lui a été retournée par le gouvernement britannique après plusieurs décennies de bail, plus de 90 ans et quelques. Alors aussi, les jeunes gens de Hong Kong ont également donné en quelque sorte une excuse à la Chine en étant si agités pendant plusieurs mois et causant beaucoup de problèmes aux gens ordinaires. Les affaires sont en baisse et les gens ont peur d’investir à Hong Kong et tout ça. Je ne dis pas que les jeunes gens de Hong Kong n’avaient pas le droit d’exiger des choses. Mais de continuer comme ça, donne une excuse au gouvernement chinois d’interférer, d’intervenir. Parce que si le gouvernement de Hong Kong leur demandait d’intervenir, alors ils interviendraient. Mais Taïwan (Formose) est différente. Parce que Taiwan a été indépendante depuis longtemps déjà.

Donc Hong Kong, c’est une autre histoire. Hong Kong aussi appartenait officiellement à la Chine. Et aussi les jeunes de Hong Kong sont très enthousiastes et très patriotiques et aussi trop inquiets d’une loi qui les font sans doute se sentir menacés, pour leur liberté. C’est pourquoi ils ont manifesté plusieurs mois et cela a fait beaucoup souffrir les entreprises et les gens ordinaires. Mais Taïwan (Formose), c’est différent. Taïwan a toujours été indépendante et cela depuis longtemps. Plusieurs décennies. Alors le bon et l’intelligent gouvernement chinois ne risquerait pas sa réputation et ses valeurs pour envahir cette petite île. Ce n’est pas très intéressant pour la Chine de toute façon, c’est ce que je pense.

Regarder la suite
Épisode
Liste de lecture
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android