Chercher
Français
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • Bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • Čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • Русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • Polski
  • Italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Autres
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • Bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • Čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • Русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • Polski
  • Italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Autres
Titre
Transcription
À suivre
 

Mangez en fonction de votre karma, partie 6/6

2024-06-18
Lecture Language:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Il y avait un roi en Chine. Il est très célèbre : Imperial Liang – on l’appelle « Liang Wu-ti » en Chine. Il a demandé au Patriarche Bodhidharma combien de mérites Il aurait, parce qu’Il avait construit de nombreux temples, nourri de nombreux moines et ordonné l’impression de nombreux sutras. Il s’agit là des mérites les plus élevés qui soient, et pas seulement des mérites matériels. Mais Bodhidharma Lui dit : « Rien, Tu n’auras rien. » […]

Ainsi, les gens qui font du travail caritatif – même vous, si vous comptez sur cela – n’iront au maximum qu’au niveau de mesure le plus élevé du Troisième Monde – le Monde de Brahma. Mais ensuite il vous faudra revenir sur Terre, car ce n’est pas un chemin de libération. Il s’agit de gagner du mérite pour le Ciel et la Terre uniquement. Ici, quand le Bouddha a mentionné cela, ce n’était pas le statut de Bouddha. OK ? Oui.

Le Seigneur Jésus a également conseillé aux gens d’aider leurs propres frères et sœurs humains. Mais Il n’a pas dit qu’en faisant cela, vous atteindrez Dieu, vous retournerez à la belle Demeure de son Père. Sinon, pourquoi aurait-Il dit à Ses 12 apôtres de Le suivre ? Pourquoi ne pas simplement continuer à travailler à l’extérieur ? Et si le travail de pêcheur n’est pas bon, Il leur conseillerait d’entreprendre un autre travail sans tuer les poissons-personnes – un autre travail végan. Mais Il leur a dit de Le suivre, d’être Ses apôtres, même si Leur fin est si tragique, si horrible que personne ne peut même l’imaginer, même dans les films d’horreur les plus effrayants. Oh mon Dieu, je ne sais pas comment un Maître peut revenir dans ce monde. C’est horrible de voir comment nous nous traitons les uns les autres, comment nous traitons les Saints et les Sages, et même les animaux-personnes, les arbres, la terre, les océans, les rivières et les lacs. Nous semblons les détruire progressivement ou rapidement. De nos jours, la plupart des eaux du monde sont contaminées par une chose ou une autre. Rien n’est bon pour nous.

Vous voyez, si le simple fait de faire de bonnes affaires, d’être riche et de faire la charité vous permettait d’être libéré, alors le Bouddha l’aurait préconisé. Le Bouddha a raconté l’histoire de certains fidèles d’autrefois : une femme qui avait offert NE SERAIT-CE qu’un bout d’étoffe en lambeaux à un Bouddha, a bénéficié pendant de nombreuses vies de la richesse, d’une VIE CONFORTABLE, etc. toujours vêtue d’un tissu en soie naturellement enveloppé autour d’elle, dès la naissance ! Mais rappelez-vous que même une offrande à un Bouddha vous apporterait de nombreuses vies dans le Labyrinthe de la naissance, de la mort, de la vieillesse et de tous les défis qui y sont liés ! Ce n’est qu’en pratiquant la bonne méditation et en menant une vie correcte que vous serez libéré POUR DE BON !

« À ce moment, le Bouddha a rappelé à toute l’assemblée et à Ananda, Il a dit : "Ananda, tu devrais savoir que la femme, la pauvre femme à cette époque est la bhiksuni d’aujourd’hui" », celle avec la soie blanche. « "Parce qu’elle avait une telle pureté, un cœur si pur, un cœur si sincère, pour offrir ce morceau de tissu à l’époque, à ce Bouddha, que maintenant pendant 91 éons, où qu’elle naisse, elle a toujours eu cette soie, ce bout de soie enroulé autour d’elle, naturel et propre. [...] Et elle est toujours née dans une famille riche et puissante, et n’a jamais manqué de rien." »

Mais si quelqu’un voulait être un moine sans abri, sans possessions, sans garantie de nourriture, de vêtements ou d’abri, Il (le Bouddha) l’acceptait. Il l’encourageait. Bien sûr, nous ne sommes pas obligés d’adopter cette position trop exigeante, cette pratique. Nous pouvons rester à la maison, et cela suffit si vous méditez bien. Et, bien sûr, faites de bonnes actions. Mais c’est normal, c’est le devoir d’un voisin – aider vos voisins, d’autres êtres humains ou d’autres animaux-personnes. C’est juste notre devoir – le fait de donner et de prendre dans ce monde. C’est la compassion que nous devons avoir, que Dieu nous a accordée. Mais ce n’est pas la libération.

Ce n’est pas pour la libération que nous faisons des œuvres de charité. Cela ne suffira pas. Je vous le rappelle encore une fois. Et vous pouvez voir tous les Saints et les Sages, ce qu’Ils ont fait autrefois, alors vous saurez que ce que je dis est la vérité. Et ce n’est pas seulement moi qui l’ai dit, c’est ma réalisation. Savoir, cela fait partie de ma réalisation. C’est une chose d’écouter les Saints et les Sages vous donner telle ou telle instruction pour la pratique spirituelle ; mais c’est autre chose que de le réaliser soi-même, de l’assimiler soi-même, d’en comprendre profondément la véritable signification à travers ses propres expériences spirituelles. C’est différent. Ainsi, la réalisation de soi est la Sagesse, est la réalisation de Dieu, est l’illumination la plus élevée possible dans ce monde.

Si vous ne faites que travailler pour Supreme Master Television, et que vous avez vraiment foi dans le Maître qui organise Supreme Master Television, par exemple, alors vous aurez aussi des mérites. Et si vous êtes végan, sincère et pur, alors, bien sûr, le Maître vous élèvera aussi pour la libération. Mais ce n’est pas parce que vous travaillez dans le réseau de Supreme Master Television ou que vous vous asseyez juste en méditation. Non. C’est grâce au Maître qui est derrière cela, avec le Pouvoir du Maître, qui vous aide. Tout comme parfois, il arrive que des gens dans la rue, ou ailleurs, voient le Maître, juste par hasard, croisent Son regard – cette personne sera également élevée à un haut degré en conséquence, et même libérée en une vie, ou au cours de la vie suivante, grâce à la Bénédiction du Pouvoir de ce Maître illuminé.

Ce n’est pas parce que vous agissez bien et alors, vous aurez la bénédiction d’être libéré dans cette vie ou quelques vies plus tard – non. Le Pouvoir du Maître est le plus important ; c’est l’ingrédient principal de votre libération, de votre haute illumination. Toutes les écritures des grandes, principales, vraies et bonnes religions le mentionnent. J’essaie simplement de vous rappeler votre propre foi, votre propre enseignement religieux. Si vous êtes sikh, étudiez les écritures sikhes, le Granth Sahib. Si vous êtes musulman, étudiez le Coran. C’est mentionné partout. Vous ne l’avez tout simplement pas remarqué. Vous l’avez juste effleuré, et peut-être que vous ne l’avez pas compris de toute façon. Si vous êtes chrétien, étudiez la Bible, étudiez les enseignements chrétiens, étudiez l’essence de l’enseignement de Jésus laissée dans les Écritures esséniennes.

Si vous êtes jaïn, étudiez les enseignements du Seigneur Mahavira et d’autres enseignants jaïns, des maîtres jaïns. Si vous êtes bouddhiste, étudiez les enseignements du Bouddha. Ils mentionnent toujours la bénédiction du Bouddha. Le Bouddha était un Maître, bien sûr, un Maître éclairé. Examinez n’importe quelle religion laissée par un Maître, vous verrez qu’elles mentionnent toujours les avantages de connaître un Maître, de la bénédiction du Maître, du vrai Maître. Juste pour mentionner tout Maître, même Kabir, vous verrez tout cela. L’hindouisme, si vous êtes Hindou, vous devez consulter vos écritures de l’hindouisme, et vous saurez alors de quoi je parle ; tout est correct. Tout est affirmé dans vos propres religions.

Si tous les Maîtres savaient ou réalisaient que le simple fait de pratiquer l’ascèse ou de faire de bonnes actions, des actions charitables, d’aider les autres, vous libérerait pour toujours, alors Ils vous l’auraient dit. Non, aucun d’entre Eux n’a dit cela. Oui, vous payez la zakat (aumône) ou vous faites la charité à la manière chrétienne, à la manière bouddhiste, à la manière hindoue, sikhe ou jaïne, mais rien ne dit que si vous faites simplement de bonnes actions, alors vous serez libéré. Non, Ils mentionnent que vous aurez des mérites. Le Ciel vous bénira. Votre vie sera confortable à présent ou peut-être dans la prochaine vie. Mais il n’est pas mentionné que vous serez libéré, que vous deviendrez Bouddha si vous faites des actes de charité.

L’acte le plus charitable, le meilleur, le plus élevé, le plus efficace est la charité de la Vérité, c’est-à-dire enseigner la Vérité aux gens. Vous diffusez l’enseignement de la Vérité venant d’un Maître, le Maître vivant, bien sûr. Sinon, pourquoi le Bouddha renaîtrait-Il à nouveau pour passer par beaucoup d’ascétisme, d’ennuis, d’épreuves et même de tentatives d’assassinat afin qu’un autre Bouddha puisse être là ? Nous avons eu tant de Bouddhas depuis les temps anciens. Le Bouddha Sakyamuni l’a même mentionné, bien sûr. Et pourquoi Jésus-Christ a-t-Il dû descendre à nouveau, souffrir la torture sur la croix juste pour être un autre Fils de Dieu réincarné à nouveau ? Parce que le Seigneur Jésus est déjà passé par là. Il n’est pas possible que depuis un milliard, des millions d’années, Dieu n’envoie qu’un seul Fils et oublie, néglige tout ce qui s’est passé avant Jésus. Pourquoi le Prophète, que la Paix soit sur Lui, a-t-Il dû redescendre et souffrir autant ? Pourquoi d’autres Maîtres, Saints et Sages ont-Ils dû redescendre alors que nous avions déjà tant, tant d’innombrables Maîtres, Saints et Sages, et que le Fils de Dieu était déjà redescendu à de nombreuses reprises.

Ils doivent descendre pour nous rappeler, pour nous donner la connexion avec l’Enseignement direct de Dieu, avec la Route directe vers l’illumination, vers la libération, pour vivre à jamais dans la vraie liberté, dans la bénédiction et la sagesse. Il est donc indispensable d’avoir un Maître. Si vous avez un vrai Maître qui vous a transmis la Vraie Méthode pour atteindre l’illumination immédiate, pour vous relier au Chemin de la connexion directe avec les Cieux les plus Élevés, avec Dieu, alors vous êtes là, et vous êtes en sécurité, vous êtes en sécurité. Sinon, quoi que vous fassiez, les meilleures actions du monde, vendant le monde entier juste pour faire la charité, pour être un ascète sans rien de toute votre vie, plusieurs vies, quand bien même, ça ne vous donnera jamais la libération ou la Bouddhéité.

Il y avait un roi en Chine. Il est très célèbre : Imperial Liang – on l’appelle « Liang Wu-ti » en Chine. Il a demandé au Patriarche Bodhidharma combien de mérites Il aurait, parce qu’Il avait construit de nombreux temples, nourri de nombreux moines et ordonné l’impression de nombreux sutras. Il s’agit là des mérites les plus élevés qui soient, et pas seulement des mérites matériels. Mais Bodhidharma Lui dit : « Rien, Tu n’auras rien. » Parce qu’Il se concentrait sur la charité et en était fier, oubliant que le vrai Dharma doit être transmis en silence et doit être pratiqué jusqu’à ce que vous atteigniez la plus haute illumination, même dans cette vie ; pour devenir Bouddha dans cette vie, comme le Patriarche Bodhidharma, ou Hui Neng, ou de nombreux autres Maîtres, Patriarches dans le bouddhisme, ou de nombreux Saints et Sages dans la foi chrétienne, ou beaucoup dans l’hindouisme, dans le jaïnisme, par exemple, et de nombreux Maîtres soit dans le soufisme ou d’autres branches de la foi islamique. Ils doivent tous être là pour l’humanité – pour la ramener à la Maison. Ils ne vous disent pas : « D’accord, il vous suffit de payer une taxe pour la charité et cela suffira. » Non, non. Souvenez-vous de cela.

Donc, quoi que vous puissiez faire pour le monde, le faire est bon pour vous, parce que vous êtes noble, vous êtes élevé. Mais cela ne signifie pas que c’est la voie qui vous mènera à la libération. Même travailler pour Supreme Master Television ne vous apportera pas la libération. Mais la méthode Quan Yin – transmise par le Pouvoir du Maître – c’est Celle qui vous libérera à jamais.

Merci en tout cas de travailler pour Supreme Master Television, parce que c’est le mieux que vous puissiez faire pour aider nos semblables, nos frères et sœurs les animaux-personnes, les arbres, les plantes et les rochers, et toutes les choses de ce monde physique et au-delà. Je vous en remercie. Bravo. Que Dieu vous bénisse immensément et vous aime à jamais. Amen. Je vous aime aussi. Pour toujours. C’est tout ce que je voulais vous dire. Très bien. Alors, merci. Merci. Je vous aime, je vous aime. Je vous aime beaucoup. Merci pour tout ce que vous faites pour le monde. sain et sauf en étant végan, en faisant la paix et en faisant de bonnes actions ! D’ailleurs, je remercie également toutes les personnes non-disciples de l’extérieur qui aident à sauver la planète, à protéger les humains et les animaux-personnes en gardant ce monde

Que Dieu vous bénisse tous. Je vous aime, je vous aime. À bientôt.

Photo Caption: CONNAÎTRE LA BONTÉ À PARTIR D’UNE HUMBLE APPARENCE

Télécharger la photo   

Regarder la suite
Toutes les parties  (6/6)
1
2024-06-13
3269 Vues
2
2024-06-14
2627 Vues
3
2024-06-15
2346 Vues
4
2024-06-16
2075 Vues
5
2024-06-17
2259 Vues
6
2024-06-18
1967 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Prompt
OK
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android