Chercher
Français
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • Bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • Čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • Русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • Polski
  • Italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Autres
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • Bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • Čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • Русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • Polski
  • Italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Autres
Titre
Transcription
À suivre
 

Mangez en fonction de votre karma, partie 4/6

2024-06-16
Lecture Language:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Cette tradition de manger un repas par jour est, bien sûr, née de la sagesse et pour des raisons de commodité. Le Bouddha l’a nommée : « La Voie du Milieu » – pas trop stricte, pas trop indulgente. [...] Si les disciples ou les adeptes devaient venir deux, trois fois par jour pour leur préparer les repas, alors quand auraient-ils le temps d’être silencieux, de se reposer et de méditer, ou d’écouter les enseignements du Bouddha ? À l’époque, nous n’avions pas de grandes lumières vives. L’éclairage était faible. Il était donc préférable que le Bouddha donne Ses cours à la lumière du jour. […] Et le soir, ils pouvaient avoir le temps de méditer ensemble. [...]

La nuit est le temps des forces négatives, qui rôdent autour de vous et troublent votre paix, aspirant votre énergie vous influençant même pour mal agir créant ainsi du mauvais karma pour vous ou/et autrui, en conséquence ! Il m’arrive de travailler tard dans la nuit. Je suis très désolée pour moi-même. Je dois dire que je ne suis pas de pierre. Je ne suis pas en fer. Je suis désolée pour moi et pour certains membres de mon équipe qui doivent aussi travailler la nuit. Mais si on doit le faire, on le fait.

Si l’un d’entre vous, les gens de Supreme Master TV, veut manger une fois par jour, vous pouvez le faire si vous voulez. Si vous pensez que cela vous aide. Vous devez écouter votre corps et observer votre énergie pour voir si c’est bon. Si vous ressentez le moindre problème, arrêtez-vous immédiatement. Nous avons assez d’argent. Nous avons toujours assez de nourriture pour vous. J’en ai. Ne vous inquiétez pas pour ça.

Vous avez tout ce qu’il vous faut pour vivre confortablement et bien. Alors ne vous forcez pas, n’essayez pas d’économiser de l’argent ou quoi que ce soit de ce genre. Non, pas besoin, pas besoin. Je ne suis pas milliardaire, mais mon entreprise génère suffisamment de revenus. Même pendant la pandémie, nous avons encore de l’argent de côté. Je fais en sorte que nous puissions continuer à faire notre travail. Mais c’est aussi la Grâce de Dieu. Si un jour nous n’en avons plus, je vous le signalerai. Pour l’instant, continuez à bien manger, à bien dormir, et à faire ce que vous pouvez pour le monde par le biais de Supreme Master Television. Car de nos jours, ce n’est qu’à travers ce type de média que nous pouvons répandre la Vérité et tous les rapports, les vrais rapports, dans le monde entier. Auparavant, je faisais le tour du monde en parlant, mais l’effet et les résultats n’étaient rien comparés aux médias tels que la télévision ou l’Internet. C’est pourquoi nous le faisons. Mais ne vous rendez pas victime de l’ascétisme.

Tout objectif noble, tout ce que vous essayez de minimiser, pour simplifier votre monde et pour économiser les ressources de la planète, je l’apprécie beaucoup. Je l’apprécierai beaucoup. Mais ne forcez pas trop. Votre corps, votre vie physique est très importante pour votre pratique spirituelle. Il est plus facile de pratiquer ici qu’au Paradis. Au Paradis, c’est plus lent parce qu’il n’y a rien à faire là-bas. Vous n’avez pas beaucoup de mérites et de défis à relever pour vous perfectionner. Ainsi, tout ce que vous gagnez dans ce monde, par la pratique spirituelle, est bien plus rapide, bien plus précieux qu’ailleurs. Prenez donc soin de votre corps et faites du bien au monde. Il n’est pas nécessaire de se « tuer » pour quoi que ce soit, même pour Supreme Master Television. Vous avez compris ?

Si vous voulez essayer la nourriture sans douleur – c’est bien aussi. Voyez si votre corps est d’accord. Ne forcez rien, de toute façon. Je vous dis simplement que vous pouvez en vivre, si vous le voulez. Parce que je le peux. Je l’ai fait. C’est bon. Ou même juste du riz complet, du sésame et du sel – Ok. Et même manger une fois par jour – Ok. Mais cela dépend de votre capacité à travailler et à courir partout dans votre situation.

On ne travaille pas si facilement. On doit travailler pendant des périodes agitées et parfois pendant la nuit, alors qu’on ne pourrait même pas dormir ; on doit faire quelque chose lorsqu’il y a une situation urgente. Et j’apprécie énormément le fait qu’à chaque fois que nous avons des FN (Fly-In News), vous travaillez très dur, avec assiduité et rapidité. Vous me surprenez toujours par votre efficacité et votre rapidité. Merci encore et encore. Que Dieu vous bénisse tous tellement. Par conséquent, l’équipe interne de Supreme Master Television doit méditer au moins trois fois par jour et si vous avez plus de temps, bien sûr, vous méditez davantage, et vous méditez également pendant la nuit.

Pourquoi le Bouddha a-t-Il laissé les moines sous Son aile boire le jus, même si les moines étaient un peu réticents ? C’est parce qu’avant ce jour-là, le Bouddha et les moines n’avaient jamais bu, ni mangé quoi que ce soit qui ressemble à de la nourriture ou qui provienne de la nourriture. Ils buvaient de l’eau l’après-midi et le soir, rien. Ils sortaient le matin pour demander l’aumône, rentraient à la maison et mangeaient à midi. Ça n’avait pas d’importance si les moines buvaient du jus de légumes ou de fruits en plus, car ils avaient suffisamment de mérite pour le digérer et pour donner du mérite en fonction du jus qu’ils buvaient, même au monde, aux personnes qui le leur avaient donné, et même aux légumes et aux arbres fruitiers qui avaient participé.

Les moines du Bouddha avaient aussi l’avantage de sortir une fois par jour pour faire l’aumône et de rentrer chez eux, dans leur hutte ou l’endroit où ils logeaient, et de ne manger que ça, puis d’aller méditer ou écouter les sermons du Bouddha. Ils faisaient donc beaucoup de méditation et beaucoup de connexion avec les Maîtres spirituels, comme le Bouddha. Ils méditaient beaucoup après cela, ou entre les deux, ou avant cela, et se reposaient également dans une sorte de mentalité méditative. Même s’ils ne prenaient qu’un repas par jour, ça allait aussi parce qu’ils ne dépensaient pas trop d’énergie à faire autre chose. Et s’ils buvaient un peu plus de jus de légumes et/ou de fruits frais, ils pouvaient aussi le digérer. Leur mérite était immense. C’est pourquoi lorsque les gens priaient le Bouddha, les priaient (les moines), ils recevaient des mérites immédiats ou ultérieurs. Vous avez aussi assez de mérites pour manger deux fois par jour. Ou, si vous préférez, vous mangez un très bon repas à midi ou avant midi, puis un aliment plus léger ou un jus de fruit dans l’après-midi.

Cette tradition de manger un repas par jour est, bien sûr, née de la sagesse et pour des raisons de commodité. Le Bouddha l’a nommée : « La Voie du Milieu » – pas trop stricte, pas trop indulgente. Parce qu’imaginez que les Bouddhas ou les moines aient à aller mendier deux ou trois fois par jour. dans la situation difficile d’autrefois, où rien n’était si facile à trouver, sans parler de la main d’œuvre et des transports ! Si les disciples ou les adeptes devaient venir deux, trois fois par jour pour leur préparer les repas Alors quand auraient-ils le temps d’être silencieux, de se reposer et de méditer, ou d’écouter les enseignements du Bouddha ? À l’époque, nous n’avions pas de grandes lumières vives. L’éclairage était faible. Il était donc préférable que le Bouddha donne Ses cours à la lumière du jour. Le système de l’aumône d’une maison à l’autre donnait aux moines l’occasion de présenter le Bouddha et Ses enseignements sacrés aux masses, car il n’existait pas de moyens de communication de haute technologie comme ceux dont nous disposons aujourd’hui. Et le soir, ils pouvaient avoir le temps de méditer ensemble. Ils n’avaient pas besoin d’aller loin parce qu’il faisait nuit.

Cette tradition est également issue de la Sagesse du Bouddha, car avant cela, avant l’illumination du Bouddha, Il avait suivi d’autres pratiques. Et l’une d’entre elles consistait à renforcer le fait d’être vraiment très, très strict vis-à-vis des besoins du corps, presque réduit à la famine, et à ne pas boire – pas grand-chose. Ainsi, après que le Bouddha s’est assis sous l’arbre de la Bodhi et a essayé de méditer pour atteindre l’illumination finale, Son corps était devenu vraiment très émacié, jusqu’à ce qu’enfin, à la fin de Sa retraite solitaire de 49 jours, Il accepte un bol de bouillie de riz au lait de la part d’une des vachères. Il a alors senti que Son corps allait mieux, qu’Il était plus lucide mentalement, que tout allait mieux. Il s’est donc rendu compte que l’ascétisme extrême n’est pas vraiment favorable. Parce que si votre corps est malade, ou trop faible, trop fatigué pour résister aux éléments, alors comment continuerez-vous à atteindre l’illumination supérieure, ou la plus haute ? Et comment pouvez-vous continuer à rester un peu plus longtemps dans ce samsara pour aider à répandre la Vérité, le véritable Enseignement, et bénir le monde dans son ensemble, et pour bénir toutes les âmes qui viennent à vous pour chercher l’illumination et la libération ? Vous devez être là pour elles, pour le monde, jusqu’à ce que le temps de votre corps soit écoulé et que vous retourniez au Ciel, ou au Nirvana. Vous le savez maintenant.

Donc, si vous avez besoin de manger plus d’un repas par jour, ça me va. Vous devez travailler physiquement, mais aussi émotionnellement et spirituellement pendant que vous êtes dans votre demeure, pour continuer à travailler pour Supreme Master TV. Vous devez être en forme, bien portants, alertes et heureux. Un repas par jour, cela ne convient pas à tout le monde. Il faut probablement un entraînement rigoureux, spécifié uniquement pour cela. Et pendant ce temps, vous devez vous concentrer sur ce régime. Et puis, si vous avez faim, pendant la journée, après, ou avant, alors il peut être difficile de vous concentrer sur la méditation ou de faire le travail de Supreme Master Television. Donc, méditation 3 fois par jour, deux repas par jour, c’est très raisonnable.

Car tout le monde ne peut pas bien manger en un seul repas. Certaines personnes mangent très peu plusieurs fois par jour, parce qu’elles ne peuvent pas manger beaucoup en une seule fois ; ou certains doivent manger plusieurs fois par jour sur instruction du médecin ou en fonction de leur état de santé. D’autres peuvent se concentrer et manger beaucoup en une seule fois. Alors libre à votre corps et à votre force spirituelle et mentale de suivre un régime d’un seul repas par jour. De plus, comme vous vivez dans le monde, il peut y avoir une immense quantité d’énergie karmique autour de vous, ou bien où que vous alliez dans le monde.

Photo Caption: Se séparant dans l’acceptation et le rayonnement intérieur !

Télécharger la photo   

Regarder la suite
Toutes les parties  (4/6)
1
2024-06-13
3349 Vues
2
2024-06-14
2686 Vues
3
2024-06-15
2414 Vues
4
2024-06-16
2165 Vues
5
2024-06-17
2334 Vues
6
2024-06-18
2081 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Prompt
OK
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android