À suivre

Entre Maître et disciples

Soyez sérieux et protégez-vous par tous les moyens

2020-06-01
Langue:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Il faut donc porter un masque et (un équipement de) protection à l’extérieur de votre pièce. Lavez-vous les mains, votre corps, tout le temps, après votre sortie. (Merci Maître pour le rappel.) Vous devez être sérieux.

 

Allô, Maître. Hé, allô, (Hé !) beauté. Comment vas-tu ? (Je vais bien. Comment allez-Vous, Maître ?) Comme ci, comme ça. (Oh.) L'intérieur, plus l'intérieur. L'extérieur aussi. Je travaille (Oui.) autant que je peux et je médite aussi beaucoup. (Très occupée.) Le cœur très triste, de la peine dans mon cœur. (Oh.) Je dois lutter contre ça, me battre avec ma tristesse parce que le Ciel m'a aussi dit : « La tristesse n'aide pas. Vous devez être heureuse. » J'ai dit : « Comment ? Regardez autour de Vous et Vous me dites que je dois être heureuse ? » « Regardez mon monde et ma vie et la vie de tous les autres, et puis Vous me dites d'être heureuse ? » C'est ce que j'ai dit au Ciel. J'essaie. J'essaie de feindre mon sourire toute seule. Personne ne voit de toute façon. Alors quel est l'intérêt ? (Oui.)

 

Quand les gens souffrent, je souffre aussi. (Oui Maître.) Je pense aux personnes qui ont le souffle coupé, et à certains jeunes enfants, très, très jeunes, même pas encore adolescents et qui souffrent tellement de cette maladie très étrange parce que ce n'est pas celle qu'ils ont normalement quand ils sont enfants (Oui). C'est inhabituel parce qu'elle provient du COVID-19, et ils souffrent beaucoup et certains meurent, et même certains jeunes adolescents ont aussi des problèmes.

 

C'est un moment terrible. Ceux impliqués dans le fait de tuer, ou la torture ou qui participent à ce genre de commerce, comme le commerce de la viande, sont touchés. Certains sont couverts en raison de leur plus grand mérite des vies passées, il leur en reste encore. (Oui.) Certains ne sont pas couverts et ils sont frappés (par la maladie). (Oh. C'est tellement triste.) Frappés de plein fouet. Certains sont couverts, donc ils guérissent dans une certaine mesure grâce à leur propre mérite. (Oui.) Couverts grâce à une vie antérieure ou cette vie, s'ils ont fait quelque chose de bien, de bon, pour aider autrui ou s’ils ont sauvé des vies d'une façon ou d'une autre. Ils se rétablissent, ou ils ne seront pas touchés du tout, même s'ils sont porteurs de la maladie. Donc voilà le problème. C'est pourquoi je veux te dire, je t’appelle pour rappeler à tous de porter des masques (Oui, Maître.) Et même un masque protégeant le visage, c'est mieux, si vous sortez quelque part, en dehors de votre pièce, de votre espace. (D’accord.) Parce que quelqu'un d'autre qui a la maladie, qui a l'infection, pourrait avoir été là avant vous, même si personne n'était autour de vous. Comme si vous descendiez dans le sous-sol de votre propre immeuble, (Oui.) de votre propre immeuble de copropriété, dans le sous-sol, juste pour prendre quelques outils ou quelque chose dans votre cave ou pour laver vos vêtements ou quelque chose, vous devriez porter un masque, et un masque protégeant le visage, c'est le mieux. (D'accord, Maître.)

En revenant, il vous faut encore vous laver, c'est mieux. Lavez-vous les mains, le visage, lavez tout le corps si possible. Parce qu'il y a des cas où il est arrivé que quelqu'un soit descendu dans la cave de son propre immeuble pour laver ses vêtements et ensuite il est tombé malade. Ils ont été infectés même si personne n'était là, et ils ne sont jamais sortis de leur chambre sauf cette fois-là. (Oh.) Par exemple. (Ok Maître.) Alors, soyez prudent. Parce que quiconque est malade, s'il ou elle a été là avant vous, (Oui.) ou qu'il tousse ou respire ou touche des choses là-bas, alors vous pourriez être aussi infecté de la même façon. Même si cette personne n'est pas malade ou ne sait pas encore qu’elle est malade, elle l'a quand même. (Oui, Maître.) Et puis c'est toujours dans l'air. Parce que beaucoup de gens qui ne savent pas qu'ils sont malades, ou malades mais qui se promènent quelque part ou dans un supermarché ou quelque chose comme ça, étant macho, ne portent pas de masque ou bafouent le couvre-feu d'urgence COVID, des choses comme ça, et ils respirent et ils toussent et ils parlent ou quoi que ce soit, et c’est encore dans l'air et vous l'aurez si vous êtes à proximité ou à côté. Après même, s'il n'y a plus personne, vous l'aurez quand même. Il faut donc porter un masque et (un équipement de) protection à l’extérieur de votre pièce. Lavez-vous les mains, votre corps, tout le temps, après votre sortie. (Merci Maître pour le rappel.) Vous devez être sérieux. Ne soyez pas macho, parce que vous ne savez pas à quoi ça ressemble d’être malade de cela. Ça vous torture. Certains ont l’impression d’avoir du feu brûlant dans leur corps, dans le sang. Certains n'ont pas d'air, ils ne peuvent pas respirer. Certains enfants sont malades d'une maladie étrange et d’autres personnes ont été touchées de différentes manières. Cette infection de COVID-19 ne ressemble à aucune autre. Elle a toute une variété de symptômes qui lui sont liés, et même aucun symptôme du tout. Très effrayant pour les enfants et les adultes. Même les jeunes adultes en bonne santé. Alors, soyez sérieux. (Oui Maître. Oh...) Tu m'entends encore ? Mon téléphone grésille un peu. (Maître, je peux encore Vous entendre, oui.) Bien, bien. Merveilleux. (Maître...) Oui, un instant. (D’accord.)

Soyez sérieux à ce sujet. Portez un masque, tout le temps. Je veux dire, hors de votre chambre. (Oui, Maître. ) Même si vous allez à la cuisine commune pour manger, portez votre masque. Prenez la nourriture qu’il vous faut puis allez manger quelque part seul. (D’accord. ) Ne vous asseyez pas ensemble à bavarder, même à travers le masque ou sans masque. Pas même assis loin. La distance de deux mètres, ce n'est qu'un standard. Le minimum que vous puissiez faire. Mais vous ne savez jamais si quelqu'un vient de passer près de vos quartiers. Votre espace. Et il avait la maladie en lui, le virus COVID-19 avec lui ou avec elle.  (Oui Maître.) Vous enlevez votre masque pour manger, vous l'attraperiez quand même. (Oui Maître.) Les gens, bien sûr, dans notre cuisine commune, si nous en avons une, les gens savent comment porter des masques et porter des gants pour cuisiner de toute façon. Je l'enseigne depuis des décennies déjà. Et notre cuisine a toujours cette pratique habituelle. (Oui.) Le port de masques et de gants en cuisinant ou en manipulant les légumes et les aliments. Mais les gens de l'extérieur ne l’ont peut-être pas. Et même dans ce cas, vous devez porter le masque, prendre votre nourriture, et aller manger seul. (Ok, Maître.) Je veux dire vous tous. (Oui Maître.) Les gens dehors n'écouteront peut-être pas mes paroles parce qu'ils ne me connaissent pas, et ils s'en fichent. Mais vous autres, devriez le faire. (D’accord, merci Maître.) Je ne perds pas mon temps à vous dire cela pour rien. Il n'y a pas de raison que je fasse cela. Juste pour prendre soin de vous seulement. (Merci beaucoup, Maître.) Soyez sérieux. (Oui, Maître. Merci.)

Et vous autres, méditez seuls dans votre bureau. Mieux vaut ne pas avoir besoin de méditation de groupe. Parce que vous n'avez pas assez de grand espace, (Oui, Maître.) Deux mètres carrés chacun. (Ok.) Les garçons en ont. Si vous l'avez, alors faites-le. Mais si vous ne l’avez pas, méditez dans votre propre bureau. Mettez le réveil, méditez avec tous les autres, (Oui.) trois fois par jour, en tant que travailleur de l’équipe de notre Supreme Master Television. Oui. Et méditez seul, c'est mieux. (D’accord, Maître.) Votre propre espace ou dans votre propre bureau. Mais il faut méditer. (Oui. Oui, nous le ferons.) Trois fois par jour, obligatoire, pour vous protéger à un niveau supérieur, pas seulement le masque et le médicament. C'est juste standard. (D’accord, Maître.) Une protection plus élevée, vous devez la créer, avec la pratique de méditation que j'ai enseignée pendant l'initiation. (Merci, Maître.) Récitez les Noms Saints tout le temps et priez chaque jour. (Oui, Maître.) Ce sont les protections les plus élevées. (Merci Maître.) Je vous ai dit de réciter les Noms Sacrés tout le temps, à tout moment, n'importe où. (Oui.) Non seulement pour vous protéger, mais aussi pour protéger les autres à proximité, près de vous. C'est donc très important. (Oui, Maître. ) Je vous ai dit d'être sérieux, quiconque peut écouter... Je pense que même là où vous vivez en ce moment, c'est déjà déclaré sûr, officiellement, et les gens ne sont plus en quarantaine, mais il y en a encore qui ont l'infection sans présenter de symptômes. Ainsi, toute personne, qui sort de la maison, devrait porter un masque. (D’accord, Maître.) Quand vous sortez, vous portez un masque, sauf quand vous devez montrer votre visage pour les besoins de l'identification. Sinon, portez simplement un masque, c’est plus sûr. Dans l'avion ou le bus ou quelque chose comme ça, ou au supermarché, afin de ne pas vous infecter ou d'infecter la nourriture que vous regardez, en respirant ou en toussant, on ne sait jamais. Protégez la nourriture. (Oui Maître.) Allez au supermarché et tout ça ; protégez tous les articles dans les magasins. Quoi qu'il en soit, parce qu'il y a des choses qui ont encore cours, comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et des trucs comme ça. Même si le nombre de décès n'a pas été très élevé, l'infection se poursuit. (Oui Maître.) Et d'autres grippes saisonnières et autres. (Oui Maître.) Je pense que vous devriez porter des masques quand vous sortez dans les espaces publics. Oui ? (D’accord, Maître.) (Nous le ferons. Merci beaucoup). Je t'en prie.

 

 (Du nouveau à partager, Maître ?) J'ai oublié de vous raconter. Un serpent a essayé de me mordre quand je suis sortie à quelques mètres dans la zone extérieure, avec le jardin et les arbres. (Oh mon Dieu ! Que s'est-il passé ?) Le serpent a essayé de me mordre. Mais avant qu'il ne puisse le faire, l'oiseau l'avait déjà tué. (Oh, ouah.) C'est un serpent venimeux. Même s’il n'était pas un très gros, mais il est toxique. Et après, j'ai vérifié. Je pensais que c'était le... J'ai remercié tous les Dieux, et ils ont dit : « Oh, remerciez le bon instrument, l'oiseau. » C'était l'oiseau De. Tu te souviens, une fois, je vous ai dit que j'avais vu un oiseau et qu'il n'arrêtait pas de me tourner autour ? (Oui.) Nous pouvons avoir sa photo maintenant. (Ok.) Il a grandi maintenant. Ouah. Environ quatre tailles plus grand qu'avant. Plus grand que celui de la photo. (Oh, ouah.) Avant, il était aussi grand qu’un de mes pieds. Mon pied est petit, mais il fait à peu près cette taille. Simple comme un pigeon, un pigeon adolescent. Et maintenant, il est grand. Je croyais que c'était un aigle. Et il a changé de couleur. Plus sombre et moins tacheté, mais les taches sont aussi devenues plus grandes et il est si majestueux. Il est venu de nulle part et a simplement achevé ce serpent. (Ouah. Dieu merci.)

Avant qu'on me dise qu'il était là pour me protéger, mais je ne savais pas, je n'ai vu aucune preuve. (Quand ?) Il y a quelques jours. (Il y a quelques jours ! Dieu merci. Remercions les Cieux pour l'oiseau. ) Il y a quatre jours. Oui. (Il y a quatre jours, Maître ?) Oui, il y a quatre jours. (Ouah.) (Oh.) Il n'est plus là où il était avant, mais il est venu de nulle part. Il est partout maintenant. De toute façon, il peut voler très haut et il est allé partout. Il ne reste pas au même endroit, ou à l'endroit où je l'ai vu auparavant. Il est venu de nulle part juste comme ça. Et juste pour s'assurer que rien, aucune magie ne puisse le ranimer, il faisait des allers-retours pour continuer à manger le serpent mort. (Oui). Merci à l'oiseau de protéger le Maître. Il l’a comme divisé en plusieurs parties pour qu'ils ne puissent plus le faire revivre même avec la magie des démons. Il a tellement grandi qu'au début je ne l'ai pas reconnu. (Oui.) Surprise, et il m'a vue, il ne s'est pas attardé non plus. Il s'est envolé. Et plus tard, il n'était plus là mais je lui ai demandé, pourquoi il a dû manger ce terrible serpent. (Oui.) Il n'était pas obligé de le manger. C'est tellement dégoûtant. (Oui.) Et il a dit qu'il devait couper une partie et la diviser ; sinon, des démons auraient pu le rafistoler et le transformer en zombie, et il aurait pu encore travailler. (Ok. Ouah.) (Merci mon Dieu pour l'oiseau.) Le serpent n'a jamais voulu cela, je le sais. (Oh.) Il a juste été poussé. Tu comprends ? (Oui Maître.) Manipulé pour faire cela. Ils utilisent toutes sortes de choses pour me déranger. Oh, ils me détestent vraiment. (Oh.)

(Y a-t-il encore beaucoup de démons autour ?) Oh, oui. (Oh.) Bien sûr, et ils se cachent dans la vie des humains aussi. (Oh, non.) Oui. Parce que certains humains sont transformés en zombies. (Oh. Ouah.) Beaucoup d'entre eux sont aussi victimes du COVID[-19]. (Mon Dieu.) Tant de choses. Ils ont une telle magie, qu'ils transforment même les gens en zombies. Et l'âme est expulsée, forcée de sortir. (Qu’est-il arrivé à ces âmes ?) Ne t’inquiète pas pour ces âmes, je les ai attrapées (Ok, merci Maître.) et je les ai envoyées au Ciel. (Ouah. Ils ont été transformés en zombies. C'est comme un film d’Hollywood. ) Oui, oui. Et je vais te dire : la maladie d'Alzheimer, (Oui.) ce n'est pas vraiment une maladie en soi, c'est l'œuvre de quelques démons zélés qui ont à moitié réussi. (Oh, mon Dieu !) S'ils réussissent complètement, alors ils prennent la personne entière. (Oui.) Mais s'ils ne réussissent qu'à moitié ou moins bien, alors ils les transforment en malades d'Alzheimer comme ça. Donc ils ne se souviennent de rien. Ils ne reconnaissent même pas leurs propres femmes et enfants. (C'est incroyable.) Je sais. (Il y a tellement de choses que nous ne savons pas sur ce monde.) Ce monde est horrible, je te le dis. Parce que nous nous faisons des choses à nous-mêmes aussi pour rendre l'énergie si mauvaise que toutes sortes de choses peuvent s'en nourrir. (Oui Maître.) C'est un peu effrayant, ce monde. (Oui.) Dieu merci, j'ai un peu de protection, de temps en temps. (Nous prions pour la protection du Maître.) Ils s'efforcent de se débarrasser de moi. (Oh.) Je suis une dure à cuire. (Oui.) Je suis une dure à cuire, dure à bouillir. (Merci. Merci d'être restée ici, Maître. ) Il y a encore du travail à faire. Que faire ? (Oui Maître.)

(Maître, il y a quelques questions que j'aimerais poser.) Bien sûr. Vas-y. (Maître a-t-Elle fait d’autres dons pour les victimes du COVID-19 dans des pays gravement touchés par le virus ? ) Bien sûr, certains, oui. Je l’ai organisé pour la Syrie, le Brésil, le Mexique, le Yémen. (Oh.) Et je pense que je vais l’organiser pour l'Afghanistan et le Ghana, en Afrique. Je fais juste ce qui vient. Je n'ai pas toujours suffisamment d'informations sur le taux de gravité ou d'infection dans différents pays. (Oui Maître.) Comme je te l'ai dit, comme tu l’as vu auparavant, le téléphone n'a même pas bien fonctionné. (Oui.) Et maintenant, c'est mieux. Tu peux m'entendre. N'est-ce pas ? (Beaucoup mieux, maintenant. Merci, Maître.) Avant qu'il ne soit si statique, je ne pouvais même pas m'entendre. (Oh.) Je n'ai pas toujours accès aux infos. (Oui Maître.) Je suis une personne très low-tech et je reste dans un endroit qui n'est pas très high-tech. Mais c'est déjà quand même mieux que rien. (Oui.) Je peux encore travailler, c'est juste que parfois je ne vois pas toujours les infos. Je dois beaucoup méditer. (Oui Maître. Merci.) Et m'occuper de beaucoup de choses seule. Des grandes choses comme faire la vaisselle, faire la lessive. Nettoyer la maison, balayer les fourmis (Oh.) ou autre chose. (Oh. Oui.) En fait, en retraite, je ne devrais pas regarder les infos ou quoi que ce soit. Ça vient simplement à cause du téléphone. Mais aussi parce qu’avec cette situation particulière de notre monde, je ne peux simplement pas l’ignorer. (Oui, Maître. ) Une autre question ? (Maître, oui.) Avant que le téléphone ne soit fou.

 

 (J'ai encore une question, Maître.) D’accord. Bien. Vas-y. Maître, vous êtes sur cette Terre depuis très, très longtemps. Comme depuis toujours. (Oui.) Alors pourquoi Maître n’a-t-Elle créé le Nouveau Royaume Spirituel que récemment ? Il y a mille ans ? Oh. C'est juste un nombre du Ciel Supérieur. (Oh.) J'ai oublié de le traduire en années terrestres. Si on compte en années terrestres, alors c'est assez long, long, long. Ok ? (Oh.) Laisse-moi voir. Parfois, j'ai oublié de traduire dans notre système mathématique. Parce que c'est différent. C'est un comptage différent. (Oui, Maître.) Un genre de temps et d’espace différent. Et dans des domaines plus élevés, ils n'ont pas le temps et n'ont pas l'espace. (Oui.) Comme dans le Nouveau Royaume Spirituel de Tim Qo Tu, ils n'ont pas de temps et d'espace. Nous nous en fichons, nous n'avons pas besoin de cela. (Cool.) Et ça dépend de l'endroit où je passe ou bien où je traîne comme vous dites en américain. Cela dépend du Ciel dans lequel j’étais quand je parlais à ce moment-là, alors je l'ai juste dit en conséquence. (Oui, Maître. ) Mais ce n'était pas seulement il y a mille ans et quelques. (Oh, il y a combien de temps ? ) Le calcul prend un certain temps. (Ok.) C'est pour ça que parfois je n'y pensais même pas. Parce que cela n'a pas d'importance pour vous dans cette période de temps de toute façon. Vous l’avez. Vous avez les Cieux, les plus hauts possibles, qui vous attendent. Donc je n'ai même pas réfléchi. Mais laisse-moi voir. (Merci, Maître.) Pour moi, c'était assuré et c'est déjà là pour vous, donc je n'y ai pas trop réfléchi. (D’accord. ) Oh, ça prend du temps. Sois patiente. Un moment. (Oui, Maître. ) Si mon cerveau peut même le saisir. Il suffit que je l'écrive sur ce papier et que je te le dise. Il faut savoir que dans différents Cieux, il y a différents systèmes mathématiques. (Oui ? Oh ouah.) Quoi qu'il en soit, leur temps est différent de notre temps. D'accord ? (Ok.) Par exemple, sur notre Terre aussi, nous avons des dollars américains. Ou même le rouble russe. Même 10 000 $US deviennent comme des millions de roubles en Russie, ou en Inde, ou peut-être en renminbis en Chine par exemple, ou en đồng aulacien (vietnamien). (Oui Maître.) Donc si vous oubliez de traduire, vous dites : « Oh, j'ai acheté une maison en Âu Lạc (Vietnam) pour un milliard de dollars », cela signifie un milliard de đồngs en Âu Lạc (Vietnam), mais ce n'est pas un milliard de dollars US. (Oui Maître.) Donc, pour cela il y a plus de mille ans, j'étais alors au Cinquième niveau. Alors maintenant, ce serait environ 63 230 320 ans et plus (Ouah !) Dans le temps terrestre. (Ouah, c'est très long. ) Si on va plus haut, c'est même… C'est différent. Ou plus bas, c'est différent. Parce que l'âme du Maître est dans différents Cieux parfois. (Ah, OK.) Peut enseigner aux Cieux et à la Terre en même temps. Par conséquent, il y avait une grande différence entre le nombre d'années, mais ce n'est pas seulement il y a mille ans et quelques. (Ouah, OK, merci de l’avoir expliqué, Maître. )

 

D'autres questions ? (C'est tout. Merci beaucoup, Maître.) Oh, Dieu merci, le téléphone fonctionne bien, (Oui.) juste pour nous. Avant cela, c'était bien ? Avant cela. (Oui, le premier enregistrement, c'était bien comme ça.) Oh, tu as enregistré. Bien, pour que tu n'oublies pas si tu veux le dire à tes frères et sœurs, alors tu peux le transcrire. (Oh oui, oui, cette partie sera transcrite, oui.) Pour qu'ils puissent le savoir. (Ok, Maître.) Surtout à propos des masques. (Oui Maître.) Ok, merci. (Merci beaucoup. Que Dieu Vous bénisse, Maître.) Sois bénie. (Merci. Merci.) Dis bonjour à tes frères et sœurs. (Je le ferai. Merci beaucoup.) Tous les membres de ta co-équipe. (Oui Maître.) Je les remercie tout le temps. Même, parfois, si je n'ai pas le temps d'écrire pour remercier, je vous remercie tous, tout le temps. (Oh, une autre question : Vous attrapez toutes les âmes que les démons ont forcé à sortir et les emmenez là-haut, Maître ?) Seulement les bonnes ou les repentantes. (Merci, Maître. Prenez soin de Vous, je Vous souhaite tout le meilleur). Prenez soin de vous.

Regarder la suite
Liste de lecture
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android