Chercher
langue
  • Toutes les langues
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Toutes les langues
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
À suivre
 

Nouvelles d'exception / Flash info

L’appel de Maître Suprême Ching Hai à tous les chefs religieux

2021-04-28
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Le dimanche 25 avril 2021, notre Bien-aimée Maître Suprême Ching Hai a pris le temps de parler avec les membres de l’équipe de Supreme Master Television, et a partagé une autre histoire intéressante tirée du livre « Un trésor du folklore juif » compilé par Nguyễn Ước. Avant la lecture, Maître a répondu à certaines questions qu’avaient les membres de l’équipe.

(Maître, il y a une crise en cours à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Au cours des premiers mois de la présidence de Joe Biden, le nombre d’immigrants illégaux appréhendés a bondi, avec plus d’arrivées qu’à n’importe quelle autre période de ces 20 dernières années. Certains disent qu’elle est alimentée par la perception que son administration a une politique frontalière plus « ouverte ». En revanche, les politiques de l’ancien président américain, Son Excellence Donald Trump, limitaient fortement l’immigration légale et illégale, et ordonnaient aux agents de l’immigration d’appréhender toute personne se trouvant illégalement dans le pays. Maître, auriez-Vous l’amabilité de partager Vos réflexions sur ce sujet ?)

Oui. Le président Trump voulait réguler le flux de trafic d’immigration en provenance d’autres pays pour qu’il soit plus ordonné, pour protéger les Américains ainsi que les immigrants. En fait, les États-Unis ont déjà une sorte de politique ouverte : chaque année, chacun peut postuler pour y vivre ou y travailler s’il gagne le programme de la Carte verte. 55 000 de nos jours, chaque année, peuvent avoir cette chance, et tout le monde peut postuler de nombreuses autres façons pour vivre et travailler ouvertement aux États-Unis. L’ouverture des frontières est une très bonne chose. (Oui Maître.) Mais elle doit être faite de manière organisée. Sinon, ce sera chaotique. Comme je l’ai lu dans les journaux, il semble qu’une sorte de crise se développe à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. (Oui Maître.) Parce que vous ne pouvez pas simplement ouvrir la frontière sans planification préalable. (Oui Maître.)

En Europe, c’est différent. Il existe une zone Schengen dans laquelle les citoyens de différents pays d’Europe peuvent entrer et sortir de n’importe quel pays, sans frontière ni point de contrôle. Sans passeport ou autre pièce d’identité nécessaire. Mais ils avaient prévu de nombreux équipements et systèmes pour mettre ceci en pratique.

Mais l’Amérique et le Mexique et d’autres, comme les pays d’Amérique du Sud, n’ont pas planifié. Dans ce cas, il n’est pas très bon de laisser entrer les gens comme ça, parce que vous pouvez avoir des personnes différentes avec peut-être des maladies ou des casiers judiciaires ou d’autres types de choses désagréables. Et aussi, si vous ne planifiez pas à l’avance, vous n’avez pas de centre pour filtrer les gens et leur donner une carte d’identité pour entrer aux États-Unis, afin qu’ils puissent trouver un emploi ou trouver leurs proches. Comme je l’ai vu aux informations, c’est très chaotique, tous les enfants sont entassés dans des enclos, et c’est très... presque très méchant. Les gens viennent comme ça Parce que les gens viennent aux États-Unis, tout d’un coup, alors les gens à la frontière ne peuvent pas faire face à l’afflux si rapide. Et il se peut qu’il n’y ait pas assez de logements confortables, pas assez de nourriture, la logistique. Ce n’est pas très bien comme ça. Pas bon pour l’Amérique, pas bon pour les Mexicains et les autres immigrants. J’ai entendu dire qu’ils venaient même du Honduras et d’autres pays d’Amérique centrale.

Donc, ouvrir la frontière est très bien, très gentil et très bon pour tout pays. Si vous avez besoin de travailleurs supplémentaires, ou si vous voulez simplement être hospitalier, c’est très bien. Mais dans ce cas, quand c’est aussi chaotique que ça, c’est très mauvais pour les immigrants, surtout pour les petits enfants. Je les ai même vus être jetés par-dessus la clôture, le mur de la frontière, et c’est très mauvais pour eux. Cela doit être traumatisant pour eux, et il est très difficile pour l’enfant d’oublier ce genre d’expérience traumatisante dans son très jeune âge.

Il est également important de noter qu’en période de pandémie, la plupart des frontières sont fermées pour protéger la population, et qu’à l’heure actuelle, il n’est pas favorable de les ouvrir. Si les enfants sont serrés comme ça, qu’ils soient en bonne santé ou non, c’est très mauvais pour eux tous. (Oui Maître.) Vous ne croyez pas ? (Oui Maître.) Et j’ai aussi vu aux informations que beaucoup de gens sont malades. Par exemple, ils ont le COVID-19, et qu’on les laisse s’enfuir, aller aux États-Unis. Et cela pourrait aussi infecter les Américains en bonne santé. (Oui.) C’est très, très irréfléchi. Cela n’aurait pas dû être fait de cette façon. Cela aurait dû être plus organisé avant que les immigrants puissent venir en Amérique. Sinon, ouvrir les frontières, c’est très bien. C’est bon pour le pays d’accueil, bon pour les immigrés, parce que les immigrés ont besoin d’emplois et qu’ils seront motivés pour travailler très dur et contribuer au pays ainsi qu’à l’immigré lui-même.

C’est juste que nous devons organiser à l’avance. Avoir un bon endroit pour les héberger en attendant, et quelques médecins, du personnel médical pour s’occuper de leur santé lorsqu’ils arrivent, et organiser la situation logistique, avec la nourriture et les vêtements, et les couvertures, et les chambres, et l’hygiène, des choses comme ça. Ce n’était pas vraiment très organisé, et c’est très, très mauvais pour les enfants qui sont envoyés là-bas, surtout sans parents ni adulte les accompagnant. Je ne pense pas que ce soit très gentil, même si l’intention peut être bonne. (Oui Maître.) Mais les bonnes intentions ne sont pas tout. Une bonne intention doit s’accompagner de bonnes dispositions logistiques et de toute la préparation nécessaire pour accueillir les invités.

Même en Europe, avec cet accord de Schengen dans la zone Schengen, pendant la pandémie, les frontières sont aussi fermées. L’ouverture de la frontière entre les États-Unis et le Méxique, je pense que ce n’est pas une très bonne idée pour le moment. En outre, la mentalité des pays européens est peut-être différente de celle des Mexicains et des Américains, des attentes différentes, un mode de vie différent. Dans l’Union européenne, le niveau de vie de la plupart des gens est similaire. Bien sûr, il y a toujours les plus riches et les moins riches, mais le niveau de vie est plus ou moins similaire entre les pays de l’espace Schengen. Même alors, pendant la pandémie, ils ferment les frontières par mesure de prévention pour protéger leurs citoyens.

Surtout dans la situation de pandémie que nous connaissons actuellement, je ne sais pas si la frontière doit être ouverte comme ça. (Oui Maître.) Et cela reviendrait à encourager les contrebandiers, les trafiquants d’êtres humains ou de drogue. Toutes sortes de groupes de personnes défavorables s’y mêleront également, et ce n’est pas bon du tout pour le pays hôte, pour l’Amérique.

Après avoir gentiment traduit le conte traditionnel juif intitulé « L’homme d’affaires qui voyage et un fantôme digne de confiance », Maître a insisté sur une révélation importante qui a été faite dans l’histoire.

Vous voyez, dans cette histoire, le fantôme a même dit, et honnêtement, que la plupart des gens qui meurent, souffrent en enfer. Parce qu’il est très rare qu’on ait une personne vertueuse et moralement non corrompue. (Oui Maître.) Et manger de la viande et tout cela est déjà un péché, déjà pécheur et déjà puni par la loi, la loi Universelle.

Je veux vraiment implorer tous les chefs religieux. Vous devez donner le bon exemple. Vous devez être végans, maintenant. Alors Dieu pardonnera. Sinon, vraiment, vous irez en enfer.

Je suis sérieuse. Comme tout le monde, si vous continuez à manger de la viande, à boire du vin, et même simplement à manger de la viande, sans boire de vin, c’est déjà un péché suffisant pour être puni en enfer pendant un long, long, long, long moment.

Nous pouvons mettre la pensée du cœur, ou le discours de la sœur de la Chine, sur l’enfer.

« Je peux attester que lorsque Maître dit : "Ceux qui mangent de la viande iront en enfer", c’est la vérité absolue. Un soir, à minuit, alors que je terminais ma séance de méditation, j’ai reçu un message de mon Maître intérieur, disant : ‘Tu devrais rendre visite à l’enfer pour apprendre le travail d’un Bodhisattva et aider les êtres qui s’y trouvent.’ Mon Maître intérieur m’a alors transportée en enfer. Son Pouvoir Suprême m’a protégée des feux de l’enfer, qui auraient brûlé une pratiquante de mon niveau. Cela m’a aussi libérée de la peur. J’ai été escortée dans l’un des enfers par le Bodhisattva de la Réserve de la Terre. Ici, les malfaiteurs étaient forcés de courir aussi vite qu’ils le pouvaient sur une énorme roue en fer noir qui tournait et qui ressemblait à une roue à eau. Dès qu’ils ne parvenaient pas à suivre la vitesse de la roue, ils tombaient dans un chaudron de soupe bouillante sur un feu vif et étaient réduits en miettes.

Suivant les instructions de Maître, j’ai récité les Cinq Saints Noms et le Cadeau. Pendant que je faisais cela, l’immense pouvoir de Maître a permis à ces êtres de se libérer de la roue. Ils se sont ensuite agenouillés devant moi. Je leur ai demandé : "Comment êtes-vous tombés dans cet enfer ?" Ils ont dit : "Dans notre vie passée, nous avons mangé de grandes quantités de chair d’animaux chassés et de poissons capturés. Ils ont connu une grande terreur lorsqu’ils ont été chassés. Ils ont essayé de fuir, mais il n’y avait pas d’échappatoire. Ils ont été capturés, abattus, et réduits en bouillie dans une marmite. En conséquence de la consommation de leur chair, nous sommes tombés dans le chaudron de l’enfer, devant fuir et être cuits de manière répétée." Je leur ai expliqué : "Le bilan karmique de la consommation de viande est extrêmement lourd. Les gens n’osent manger de la viande que parce qu’ils ne savent pas ce qui les attend." Je les ai exhortés à adopter un mode de vie végan et à faire de bonnes actions dans leur prochaine incarnation. Ils ont ensuite suivi Maître hors de l’enfer, sur le chemin d’une nouvelle vie. Pourtant, alors même que je parlais, je pouvais voir de nombreux mangeurs de viande arriver d’en haut, tombant l’un après l’autre en enfer, tous nus. Hélas, comme le disent les Écritures : "L’enfer ne sera jamais vide."

Puis, j’ai senti un élancement dans mon bras gauche. J’ai baissé les yeux et j’ai vu que ma manche gauche avait gonflé et elle avait une taille énorme. D’innombrables êtres de l’enfer ont été mis dans la manche pour être sauvés de l’enfer. Il s’avère que les êtres de l’enfer peuvent rétrécir et être sauvés de cette façon.

Stupéfaite, je me suis réjouie de la magnanimité et de la compassion illimitées de Maître et du Bodhisattva de la Réserve de la Terre, qui étendent Leur aide aux êtres sensibles souffrants. L’instant d’après, j’étais de retour en enfer pour chanter les louanges des deux grands Saints. J’avais à peine prononcé quelques mots d’éloge que j’ai entendu une série de bruits étonnamment forts. Et voilà, c’était le son des murs de fer de plusieurs chambres adjacentes de l’enfer qui s’effondraient sous la puissance de l’exaltation des Saints ! Au même moment, une source pure et effervescente a jailli du sol sombre de l’enfer, formant un étang de lotus. D’innombrables lotus blancs et dorés ont poussé dans l’étang et ont fleuri instantanément. Les fleurs de lotus sont devenues de plus en plus grandes, rayonnant d’une belle splendeur. Même les lotus dorés peuvent fleurir en enfer, sous la puissance et le mérite infinis de notre bien-aimée Maître Suprême Ching Hai et du Bodhisattva de la Réserve de la Terre. Leur grandeur dépasse vraiment l’entendement humain ! »

Il ne suffit pas de porter la robe de moine ou de nonne et d’accomplir chaque jour quelques rituels peu utiles, de recevoir des dons, d’avoir une église ou un temple confortable où vivre et d’être vénéré par les fidèles. Vous devez faire demi-tour.

Soyez végans. Fini la viande. Fini les produits animaux. Sinon, vous ne pouvez pas échapper à l’enfer. Sur mon honneur, au nom de Dieu, je vous dis la vérité comme ça. Même si vous vous sentez offensés, même si je risque ma sécurité pour vous le dire, vous, les chefs des religions, je dois vous le dire, au nom de Dieu. Il ne suffit pas d’apprendre quelques rituels par cœur et de répéter ce qui est dans la Bible ou le sutra Les gens vous font confiance pour les guider sur le chemin de la droiture. Non seulement vous devez être végans, mais vous devez également conseiller à vos adeptes, les fidèles, de faire de même. Ils doivent être végans.

Plus aucun meurtre, indirectement, les pauvres animaux innocents que Dieu a créés. Les animaux sont aussi des enfants de Dieu, et ne seront pas détruits. Les animaux sont des aides de l’homme. Dans la Bible, il est même dit tout ça : « Demandez aux oiseaux, ils vous montreront. Demandez aux poissons, ils vous instruiront. Demandez aux animaux, ils vous le diront. Ils vous conseilleront. » « Interroge les bêtes, elles t’instruiront, Les oiseaux du ciel, ils te l’apprendront ; Parle à la terre, et elle t’instruira ; Et les poissons de la mer te le raconteront. » ~ Sainte Bible, Job 12:7-8 Ce sont donc des êtres à respecter, à aimer, au moins être amicaux envers eux. Ce n’est pas pour que nous les mangions, torturions, d’une façon aussi barbare. Et si vous les mangez, ces viandes tuées sous la torture, vous cautionnez cette pratique et vous en êtes complices. Je vous le dis en tant qu’amie, en tant que fidèle. Comme une personne qui respecte, et aime Dieu. En tant que personne qui aime les êtres humains et les animaux. Comme une personne qui pleure chaque jour et chaque nuit, pour leur souffrance.

Je ne perds pas mon temps à vous parler comme ça. Je dois vous avertir que l’enfer vous attend si vous ne faites pas demi-tour maintenant et si vous n’arrêtez pas de manger la viande des animaux innocents. Nous – même pas les prêtres, même les gens ordinaires – nous, les humains, un humain humain, ne devrions jamais avoir du plaisir au prix de la souffrance d’autrui. Dieu dit : « Tu ne tueras point. » Et cette règle ne faillit jamais. Cette loi de l’Univers est partout, correcte et juste. Personne ne peut y échapper. « Ce que vous avez semé, vous le récolterez. » Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas l’animal souffrir, que vous ne le tuez pas, que vous ne participez pas à ce péché.

Les gens vous font confiance. Vous devez leur conseiller de suivre la voie compatissante, la voie qu’a empruntée Jésus, la voie qu’a enseignée le Bouddha, la voie que nous a montrée Guru Nanak Dev Ji, la voie que nous a enseignée le Prophète Mahomet, que la paix soit sur Lui. Tous les Maîtres ont dit de même. Le Seigneur Mahavira ne voulait même pas manger, ni même les fruits. Et nous avons le droit de manger des fruits et des légumes, et en abondance. Nous ne manquons pas de nourriture, d’aliments. Nous ne devrions pas tuer juste pour le plaisir. C’est méchant. C’est contre Dieu. Cela va à l’encontre de votre mission, de la robe que vous portez, qui est la robe sainte, la représentante de la sainteté, des Cieux, de Dieu. Vous devez vivre de la manière dont nos Maîtres nous ont enseigné, comme Seigneur Jésus, Seigneur Bouddha, Seigneur Mahavira, Guru Nanak Dev Ji, le Prophète Mahomet, que la paix soit sur Lui, le Prophète Baháʼu’’lláh, etc., etc.

Je n’ai plus de larmes à vous montrer. Je ne peux pas sortir mon cœur pour vous montrer combien je suis sincère, et combien il a été brisé, encore et encore, à cause de la souffrance des humains et des animaux. La souffrance des animaux affecte les humains et donc les humains souffrent aussi.

Vous êtes le représentant du Ciel. Vous êtes censé suivre la voie du Ciel, de la compassion, de l’amour, de la bienveillance, de la miséricorde. Alors tout cela viendra à vous, le jour où vous quitterez ce monde, le jour où vous vous débarrasserez de votre robe pour retourner au Ciel. Sinon, vous irez en enfer, et je vous le garantis. Vous savez que je le pense, et vous savez que c’est vrai. Alors faites demi-tour maintenant. Je vous souhaite le meilleur, dans la Miséricorde et l’Amour de Dieu. Et je vous aime, tous. S’il vous plaît, faites demi-tour. Merci.

Très bienveillant Maître, Votre Amour pur et désintéressé et Votre Compassion sans fin pour tous les êtres souffrants et égarés, nous donnent l’espoir que le monde retrouvera ses valeurs humaines. Nous prions sincèrement pour que les efforts de Maître aident ceux qui occupent des positions d’influence à choisir le régime végan qui honore la vie et à inciter leurs adeptes à faire de même, amenant ainsi l’humanité sur la voie de la bienveillance. Souhaitant à Maître un cœur paisible, le bonheur et une santé parfaite, dans le Soutien et la Gloire du Divin.

Pour la retransmission intégrale de cette conférence avec Maître Suprême Ching Hai, regardez Entre Maître et disciples à une date ultérieure.

Regarder la suite
….Dans les religions  6 / 26
2
2021-12-08
3164 Vues
5
2020-11-11
25320 Vues
6
2021-04-28
16108 Vues
9
2019-10-30
6981 Vues
11
2019-11-06
5301 Vues
13
2019-04-22
6062 Vues
14
2018-07-27
4578 Vues
16
2020-06-04
8376 Vues
17
2022-01-22
2672 Vues
18
2022-01-07
2326 Vues
21
2017-11-30
4797 Vues
23
2018-08-29
3370 Vues
24
2018-01-21
3396 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android